Fiche méthode - Construire un paragraphe argumenté

Catégorie parente: Fiches-méthodes
Catégorie : Vers le Bac
Mis à jour le dimanche 23 septembre 2012 07:52
Publié le dimanche 23 septembre 2012 07:51

 

Dans tout texte scientifique, mais aussi dans la vie courante, on attend du rédacteur qu’il argumente, c'est-à-dire qu’il présente ses idées d’une façon convaincante pour le lecteur. Mais comment faire pour bien défendre ses idées ? Comme pour de nombreux domaines de l’existence, il suffit d’apprendre à le faire. Regardons trois exemples de paragraphes rédigés. Les trois portent sur la question simple que vous pose vos parents : « pourquoi es-tu rentré en retard ? ». Demandez-vous lequel est le plus convaincant. 


Réponse 1. Je suis en retard parce que j’ai eu un problème.

Réponse 2. Je suis en retard parce que j’ai eu un problème. Mon vélo est tombé en rade.

Réponse 3. Je suis en retard parce que j’ai eu un problème. Mon vélo est tombé en rade. En fait, je suis parti à 21h50, comme prévu, mais j’ai déraillé.  Y’a qu’à voir la graisse sur mes mains ! j’ai perdu dix minutes avec cette affaire puis mon pneu a crevé. J’ai été obligé de marcher vingt minutes. C’est pour ça que je rentre à 22h20 avec 20 minutes de retard.

 

 

Application 1 : Repérer l’argumentation d’un auteur

Doc 1

Outre leur niveau élevé d’endettement, le problème des Grecs est précisément que leur dette publique est majoritairement entre les mains de non résidents. Si la dette publique était détenue par des résidents, la question d’une restructuration ne se poserait pas. D’abord, parce que le gouvernement pourrait alors utiliser la fiscalité, en l’occurrence la taxation des revenus du capital, pour réduire la charge de la dette. Par exemple, une taxe de 50 % sur les intérêts reviendrait à diviser par deux le coût de la dette publique. Ensuite, parce que les intérêts versés resteraient dans le pays. La répartition des revenus serait affectée (des impôts supplémentaires sont prélevés sur les uns pour verser des revenus aux autres) mais pas le niveau du revenu national. Les intérêts versés par l’Etat aux créanciers étrangers représenteraient environ 5 % du PIB Grec mais resteraient à l’intérieur du pays.

D’après Daniel Gros, Vox-EU, 24 Mai 2011

1. Classer - Lisez le document et encadrez dans le texte les affirmations, les explicitations et les illustrations.

 

Application 2  : Construire un paragraphe argumenté à partir d’une question explicative

 

Doc 2

Vient un moment où les investisseurs s’inquiètent de la soutenabilité de la dette. L’Etat pourra-t-il honorer ses engagements ? Autrement dit, pourra-t-il dégager assez de recettes fiscales pour payer les intérêts dus ? S’ils en doutent, les investisseurs demandent des taux d’intérêts plus élevés sur les nouveaux emprunts, pour compenser le risque d’insolvabilité plus élevé du débiteur. Mais la montée des primes de risque, en élevant la charge de la dette, accroît le risque d’insolvabilité, donc les primes de risque, etc. Il arrive un moment où plus personne ne veut prêter, si ce n’est à des taux prohibitifs. C’est une situation classique de crise budgétaire.

Marco Pagano, Vox, 15 Mai 2010

1. Expliquer - Répondez sous forme d’AEI à la question : Pourquoi une dette trop élevée peut-elle conduire à une crise budgétaire ?