SESâme

  • Fiches Méthodes

    Des fiches méthodes pour une préparation progressive au baccalauréat

  • Entretiens

    Des entretiens avec des chercheurs pour être au plus près de l'actualité des débats du programme

  • Revue de presse

    Une revue de presse hebdomadaire pour suivre l'actualité du programme SESâme

  • Lexique

    Un lexique pour une meilleure maîtrise du vocabulaire des sciences sociales

  • Lectures

    Des conseils de lectures adaptés aux lycéens pour aller plus loin

  • Filmographie

    Des films de fiction ou documentaires pour un autre regard sur le programme

Identification

S'abonner à la Newsletter

Activité 1 : Pourquoi des politiques conjoncturelles ?

 Objectifs :
- Comprendre les fondements des politiques conjoncturelles
- Savoir utiliser l’équilibre emplois ressources pour identifier les déséquilibres économiques

Doc 1 : 2009 : plus fort recul de l’activité depuis l’après-guerre et repli historique de l’emploi

La récession entamée au printemps 2008, s’est accentuée fin 2008 et début 2009. L’activité se contracte de 2,6 % en moyenne annuelle en 2009. C’est le plus fort recul du PIB depuis l’après-guerre : lors des récessions de 1975 et 1993, le PIB avait baissé de l’ordre de 1 %. Dès le 2e trimestre 2009, l’activité repart à la hausse : en moyenne, la croissance est de 0,3 % par trimestre depuis. Suite au retournement conjoncturel survenu mi-2008, le marché du travail connaît en 2009 le plus fort recul de l’emploi salarié depuis l’origine des séries d’emploi en 1954 : entre le début et la fin de l’année, on compte 257 000 emplois en moins. La plupart de ces destructions ont cependant lieu au 1er semestre (– 219 000 emplois) et la dégradation de l’emploi s’atténue au fil de l’année 2009. Le solde des créations redevient même légèrement positif au 4ème trimestre. Cette amélioration de la situation du marché du travail se confirme début 2010. (…) Cette dégradation du marché de l’emploi entraîne une hausse du taux de chômage de 2,4 points entre le 1er trimestre 2008 et le 4e trimestre 2009. Cette augmentation est beaucoup plus rapide que celle qu’avait connue la France lors de la crise de 1993. Avec le début de reprise, le taux de chômage repart à la baisse début 2010.

Vue d’ensemble - Premier bilan 2009-2010 - France, portrait social - Édition 2010, INSEE

1) Définir - Rappeler la définition du PIB.
2) Justifier – Pourquoi peut-on parler de crise économique en France en 2009 ?
3) Expliquer - Expliquer le lien entre baisse du PIB et augmentation du chômage.
4) Discuter – Si les entreprises diminuent leur production et réduisent leur emploi, quelle(s) solution(s) peut-on envisager ?


Exercice 1 : Le carré magique – une représentation graphique des objectifs de politiques économiques

1) Le « carré magique » est une représentation graphique qui permet de visualiser la situation économique d’un pays au regard de quatre éléments :

  • la croissance (mesurée par le taux de variation annuel du PIB),
  • le chômage (mesuré par le taux de chômage),
  • l’équilibre extérieur (mesuré par l’écart entre les exportations et les importations de biens et services rapporté au PIB)
  • et l’inflation (mesurée par la hausse annuelle de l’indice des prix à la consommation).

Plus la surface du carré (en fait un quadrilatère) est grande et meilleure est la situation du pays. A titre d’exemple, voici le « carré magique » pour la France en juillet 2011 :

carre-france2011

Carré magique réalisé avec le générateur de carrés magiques en ligne de l'académie de Versailles (GEP-SES)

 

a) Sur le graphique ci-dessous, en utilisant deux couleurs différentes, représentez les carrés magiques :
- de la Chine en 2011: (croissance : 9,0%, chômage : 6,1%, inflation : 5,4%, équilibre extérieur : +4,0%)
- des Etats-Unis en 2011: (croissance : 1,6%, chômage : 9,1%, inflation : 2,9%, équilibre extérieur : -3,3%)
b) Comparer - Comparer les trois quadrilatères ainsi obtenus

2) Cependant, cette représentation fait face à de nombreuses critiques. Ainsi, un excédent des échanges extérieurs est considéré comme une bonne chose, alors qu’un déficit est jugé négativement. Cette conception est très discutable. Après tout, le but de l’activité économique est de consommer et un excédent signifie que le pays travaille pour permettre aux autres pays de consommer plus. De manière générale, la manière dont la graduation des axes est choisie influence la forme et la taille du « carré », donc le jugement sur la situation du pays.

D’autre part, sur ce graphique, 1% de chômage en plus a la même valeur que 1% d’inflation en plus. Cette équivalence est discutable. Plus généralement, certains contestent l’idée d’accorder aux quatre objectifs la même valeur.

c) Discuter - Est-il plus grave d’avoir 10% de chômage ou 10% d’inflation ?
d) Discuter - Quel devrait être l’objectif en matière d’échanges extérieurs ?

 

A savoir: L’équilibre emplois-ressources et les éléments de la demande globale

Au niveau national, les « ressources » et les « emplois » en biens et services sont équilibrés :
- Sur une période donnée, les ressources d’une économie sont les biens et services qui peuvent être soit produits sur le territoire national, soit importés, soit puisés dans les stocks antérieurs
- Les emplois sont les utilisations de ces biens et services, qui peuvent servir à la consommation, l’ investissement, l’exportation, ou la constitution de nouveaux stocks.

On aboutit donc à l’égalité comptable suivante :

Equilibre emplois ressources

PIB + Importations (M) = Consommation (C) + Investissement (I) + Exportations (X) + Variations de Stocks (VS)

La demande globale de biens et services adressée aux entreprises (D), se divise en quatre éléments :

PIB = D = C + I + (X – M) + VS

Autrement dit, la demande dépend de la consommation, de l’investissement, du solde des échanges extérieurs et des variations de stocks. Ces quatre éléments évoluent de manière irrégulière. Sur le graphique ci-dessous figurent les contributions à la croissance du PIB des quatre composants.

Doc 2 : Taux de variation du PIB et Contributions à l'évolution du produit intérieur brut

Source : Comptes nationaux - Base 2005, Insee

1. Décrire - Faites une phrase présentant l’évolution du PIB pour l’année 2007, et décrivez la contribution de chaque composante de la demande à cette évolution.
2. Décrire - Fournissez des éléments de description de la crise de 2008-2009.
3. Expliquer - En vous appuyant sur l’activité sur la crise des subprimes, avancez des explications à l’évolution constatée des composantes de la demande.
4. Expliquer – Comment les pouvoirs publics peuvent-ils alors agir pour tenter de faire face à la crise ?

 

Share

Films pour les SES

Une liste de films utilisables dans le cadre des différents chapitres.

Consultez...

Livres pour les SES

livre-nbLivres accessibles aux élèves pour approfondir le programme.

Consultez...

Tous les TD (utilisables aussi en AP)

oeilTous les TD de SESâme en un clin d'oeil. Consultez...

Les évaluations

logo-eval-mesure-nbToutes les évaluations de SESâme en un clin d'oeil. Consultez...