Fiche Méthode - Les élasticités

Catégorie parente: Fiches-méthodes
Catégorie : Statistiques
Mis à jour le mercredi 19 octobre 2011 08:42
Publié le dimanche 26 juin 2011 10:23

L’élasticité-prix

L’élasticité-prix de la demande

En économie, on calcule l’élasticité de la demande d’un bien par rapport à son prix (appelée également élasticité-prix de la demande) afin de mesurer la sensibilité de la demande aux variations du prix. Il s’agit donc de mesurer quelle est l’ampleur d’une variation de la demande consécutive à une variation du prix.

Calcul :

Exemple : si la demande de fraises augmente de 10% quand le prix au kilo des fraises diminue de 5%, l’élasticité-prix de la demande de fraises est de -2

Lecture  : pour donner le sens, c'est-à-dire l’interprétation, d’une élasticité-prix, on explique l’effet sur les quantités demandées d’une variation de 1% des prix :

Exemple pour une élasticité de -2 : Lorsque les prix des fraises diminuent de 1%, les quantités demandées augmentent de 2% (ou : lorsque les prix des fraises augmentent de 1%, les quantités demandées diminuent de 2%)

A savoir : En règle générale, l’élasticité-prix de la demande est négative : quand le prix augmente, la demande diminue (voir chapitre « A quoi sert la concurrence ? »). Cependant, il peut arriver que l’élasticité prix soit positive. C’est le cas pour des consommations distinctives, où la hausse du prix encourage la consommation par un « effet de signe » (il s’agit de montrer sa position sociale ou celle à laquelle on aspire par l’achat du produit). Ce peut être aussi le cas pour des produits de première nécessité pour des ménages à très faibles revenus : une augmentation du prix du pain peut empêcher d’avoir les moyens d’acheter de la viande, ce qui contraint à acheter davantage de pain pour se nourrir.

La valeur de l’élasticité nous renseigne sur le type de bien auquel on a affaire

Valeur de l’élasticité-prix de la demande

Degré d’élasticité

Type de biens concernés

Exemples

Positive

-

Consommations distinctives ou biens de première nécessité

Une voiture de luxe

Négative et proche de zéro

Demande inélastique

Biens indispensables qui n’ont pas de substituts

Un médicament vital

Comprise entre -1 et 0

Faible élasticité de la demande

Biens dont il est difficile de se passer, mais qui ont des substituts

L’essence

Inférieure à -1

Forte élasticité de la demande

Biens de moindre nécessité

Produits de mode

Travail à faire : calculer et interprétez les élasticité-prix de la demande de cigarettes dans le TD suivant

A savoir : La valeur d’une élasticité-prix de la demande nous renseigne sur la pente de la courbe de demande :

 

L’élasticité-prix de l’offre

De la même manière qu’on calcule l’élasticité-prix de la demande, on peut calculer l’élasticité- prix de l’offre, afin de mesurer la sensibilité de l’offre d’un produit aux variations de son prix

Calcul :

Exemple : si l’offre de poires augmente de 20% quand le prix au kilo des poire augmente de 5%, l’élasticité-prix de l’offre de poires est de 4

Lecture  : pour donner le sens, c'est-à-dire l’interprétation, d’une élasticité-prix, on explique l’effet sur les quantités offerte d’une variation de 1% des prix :

Exemple pour une élasticité de 4 : Lorsque les prix des poires augmentent de 1%, les quantités offertes augmentent de 4% (ou : lorsque les prix des poires diminuent de 1%, les quantités offertes diminuent de 4%)

A savoir : En règle générale, l’élasticité-prix de l’offre est positive : quand le prix augmente, les quantités offertes augmentent également (voir chapitre « A quoi sert la concurrence ? »).

La valeur de l’élasticité-prix de l’offre nous renseigne sur le type de bien auquel on a affaire

Valeur de l’élasticité-prix de l’offre

Degré d’élasticité

Type de biens concernés

Exemples

Nulle ou proche de zéro

Offre inélastique

Biens qu’il est impossible de reproduire

Une œuvre d’art unique

Comprise entre 0 et 1

Faible élasticité de l’offre

Biens dont il est difficile d’augmenter à court ou moyen terme les quantités produites à volonté

Des ressources naturelles épuisables (Le pétrole, l’or …)

Supérieure à 1

Forte élasticité de l’offre

Biens qu’il est possible de reproduire facilement

Produits de mode

 

L’élasticité-revenu

Le prix n’est bien sûr pas le seul déterminant de la demande d’un produit (voir chapitre : « à quoi sert la concurrence ? »). Les variations de revenu ont également une influence sur les quantités demandées.

Calcul :

Valeur de l’élasticité-revenu de la demande

Degré d’élasticité

Type de biens concernés

Exemples

Négative

-

biens inférieurs (biens de mauvaise qualité auxquels les consommateurs préfèrent substituer de nouveaux biens lorsque leur revenu le permet)

Chaussures de mauvaise qualité

Comprise entre 0 et 1

Faible élasticité de la demande par rapport au revenu

biens normaux : La demande d'un consommateur pour ce bien augmente dans une proportion inférieure ou égale à l’augmentation de son revenu

Biens d’alimentation

Supérieure à 1

Forte élasticité de la demande par rapport

au revenu

biens supérieurs ou biens de luxe (dont la demande par un consommateur augmente de façon plus rapide que son revenu)

Les téléphones mobiles

doc 1:Evolution de l’élasticité au revenu des différents postes de dépenses culture-médias entre 2001 et 2006

 

Source : Bruno Maresca, Romain Picard, Thomas Pilorin, « Dépenses culture-médias des ménages en France au milieu des années 2000 : une transformation structurelle », Cultures Etudes n° 2011-3, ministère de la Culture et de la Communication. D'après l'enquête Insee Budget des familles 2006, Crédoc/DEPS, 2011.

 

1. Lire - Faites une phrase permettant de comprendre la signification de la donnée pour les équipements téléphoniques portables en 2006
2. Calculer - Quel effet aurait une augmentation du revenu de 10 % sur la consommation d'équipements télévisuels ?

L’élasticité-prix croisée

Souvenez-vous que la demande d’un produit dépend également du prix des produits qui lui sont substituables : quand le prix des glaces à la fraise augmente, la demande de glace au chocolat peut augmenter. Il est ainsi possible de calculer des élasticités croisées, de cette façon :