Revue de presse du 19 au 31 décembre 2011

Catégorie : Revues de presse

Entreprises & Organisations

Chapitre Qui crée des richesses et comment les mesurer ?

SLATE 27/12/2011 La production d'iPhones et d'iPads rapporte peu à la Chine

De la même façon que le «Made in France» devient le thème à la mode de la campagne présidentielle, les candidats à la primaire républicainejettent l'opprobre sur le «Made in China» qui fait concurrence au «Made in America» et aux emplois américains. Soit une manière détournée d'accuser des multinationales américaines qui délocalisent leur production en Chine, comme Apple, de créer de la richesse en Chine plutôt qu'aux Etats-Unis. Lire la suite

Blog EcoInter View 26/12/2011 Le Brésil est désormais plus riche que la Grande Bretagne

Les économistes du CEBR annoncent que le PIB du Brésil vient de dépasser celui du Royaume-Uni (Brics New World Disorder). A ce jour, le Brésil  se hisse au sixième rang économique mondial,  juste derrière la  France. Il devrait sa performance au florissant commerce qu’il entretient avec l’Asie. Ce résultat global ne signifie  pas que le niveau de vie moyen des brésiliens a rattrapé celui des anglais. Lire la suite

* * *

Chapitre Quel partage des richesses produites ?

Le Figaro 28/12/2011 Les élus du Congrès américain de plus en plus riches

Près de la moitié des représentants du peuple américain sont millionnaires, et leurs profits augmentent tandis que le pays connaît une crise économique sans précédent depuis 2008. Lire la suite

La Tribune 28/12/2011 Ignorant la crise, Porsche affiche des ventes record

Crise ? Pas dans le très haut de gamme ! Pour la première fois de son histoire, Porsche passera la barre fatidique des 100.000 ventes annuelles. Sur onze mois, le célèbre constructeur allemand de voitures de sport en a même déjà écoulé 109.709, malgré une légère baisse sur le seul mois de novembre. L'an dernier, il avait raté de peu la marche avec 95.000 exemplaires. Les ventes ont explosé en Chine (+ 69 % à 22.473), aux États-Unis (+ 19,5 % à 27.189) et même en Allemagne (+ 13,8 % à 13.857). Et ce, malgré des prix allant de 48.000 à plus de 150.000 euros ! Lire la suite

Blog Observatoire des inégalités 22/12/2011 Les inégalités de salaires hommes/femmes, un états des lieux

A temps plein, les femmes gagnent 20 % de moins que les hommes. Tous temps de travail confondus, l’écart est de 27 %... Lire la suite

* * * 

Chapitre Les organisations : lieux de conflit ou de coopération ?

La Croix décembre 2011 Dossier Travailler autrement

"La Croix" propose une vaste enquête de quatre semaines sur le thème du travail. Notre sondage exclusif CSA montre que les Français placent toujours le travail au centre de leur vie : Une aventure collective, Le travail, un état des lieux, Trouver du travail, Être heureux au travail, VIDEOS Travail, des jeunes témoignent Le dossier en ligne

L'Humanité 26/12/2011 Grève des agents de sûreté : accord a minima signé sans la CGT et Sud

Après onze jours de grève, quatre syndicats d'agents de sûreté aéroportuaire, FO, CFTC, CFDT et Unsa du secteur, ont signé lundi un accord de sortie de crise. De son côté, la CGT et Sud, non signataires, ont fait savoir qu'elles allaient "consulter leurs bases". Lire la suite

Observatoire des inégalités 20/12/2011 Les représentants syndicaux sont moins bien payés

Le salaire des délégués syndicaux est inférieur de 10 % à celui des autres employés à travail égal. Dans les entreprises, les délégués syndicaux sont payés en moyenne 10 % de moins que leurs collègues, à caractéristiques égales (âge, expérience, diplôme et sexe) et à lieu de travail équivalent (taille, secteur, région), selon une étude de l’Ecole d’économie de Paris. Ces écarts interviennent environ cinq ans après être devenu délégué, par le biais d’absences de promotion ou d’augmentation de salaires. Lire la suite


Marchés & Sociétés

Chapitre Quelle est la place des liens marchands dans les liens sociaux ?

Rue89 27/12/2011 La France dit non aux business des dents médicaments

On connaissait l'utilisation de cellules souches du sang de cordon ombilical (ou sang placentaire). Le principe est le même avec celles qui se trouvent dans dents. Le corps regorge en effet de ces cellules non encore différenciées ni spécialisées, qui peuvent permettre lorsqu'elles sont greffées à un organe ou un tissu défectueux, de le régénérer. En France, la première structure à proposer la conservation de ces cellules,l'Institut Clinident Biopharma vient d'être interdite par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), censée défendre une certaine idée de la santé, solidaire et non mercantile. En vertu de la loi bioéthique de 2011, l'organisme peut ou non habiliter ces structures. Lire la suite

Le Monde 23/12/2011 De bonnes raisons de croire au Père Noël

Par Pierre Mercklé. Il reste pourtant un dernier mystère sociologique de Noël, que cette approche qui met en avant la rationalité individuelle ne suffit pas à résoudre : comment se fait-il que, venant à peine de cesser d'y croire, nous tenions tant à continuer à "faire croire" au Père Noël, d'abord à nos frères et soeurs plus jeunes, ensuite à nos propres enfants ? La clé de ce mystère, c'est le rituel des cadeaux, décrit par les enquêtés comme l'élément central du mythe : par le don, qui met en scène autant qu'il réassure les liens qui en unissent les membres, c'est la famille qui se célèbre elle-même à Noël. Il y a déjà longtemps, l'ethnologue Marcel Mauss, dans sonEssai sur le don (1923-1924) - PUF, 2007 -, avait exploré les conséquences sociales de l'obligation de rendre engendrée par le don, et c'est cela qui va nousaider à résoudre l'énigme : faire croire au Père Noël, avec autant d'acharnement, c'est chercher à masquer les donateurs réels, pour libérer symboliquement les enfants de la dette impossible à rembourser qu'ils ont à l'égard de leurs parents. Lire la suite

Sciences Humaines Argent et transactions intimes

Toutes les transactions monétaires ne sont pas marchandes. Dans la sphère privée, l’argent est bien présent. Mais il se plie souvent à des usages peu rationnels et sert volontiers à exprimer des sentiments personnels. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi sert la concurrence ?

Le Figaro 31/12/2011 Renault prépare son implantation en Chine

Les autorités chinoises vont bloquer les investissements étrangers à partir du 30 janvier. La marque au losange doit avoir trouvé un accord d'ici là pour implanter son premier site de production chinois. Renault va bientôt produire des voitures en Chine. Enfin. Selon le Changjiang Evening News, un quotidien de la ville de Wuhan, dans le centre de la Chine, un accord a en effet été trouvé entre Nissan, le partenaire japonais de Renault, et le chinois Dongfeng, une entreprise étatique dont le siège se trouve précisément à Wuhan et qui travaille déjà avec Nissan, afin de produire des Renault dans l'empire du Milieu. Interrogé hier, Renault s'est refusé à faire tout commentaire. Lire la suite

Les Echos 28/12/2011 SNCF : tollé contre la hausse des billets

La Fédération nationale des usagers des transports dénonce la hausse de 3,2 % que la SNCF va appliquer en 2012 aux TGV et aux trains Téoz et Lunea. L'association des voyageurs usagers des chemins de fer appellera les voyageurs à ne plus présenter leurs billets aux contrôleurs. Lire la suite

RTBF Info 28/12/2011 AB InBev et Alken-Maes s'entendent-ils pour augmenter le prix de la pils ?

Le brasseur AB Inbev augmentera dès le 1er mars 2012 le prix de ses bacs et canettes de bières vendues aux grossistes et supermarchés d'en moyenne 6%. Alken-Maes imitera son concurrent à partir du 12 mars. Test-Achats soupçonne une entente sur les tarifs. Cette hausse simultanée du prix de la bière décidée par AB Inbev et Alken Maes pourrait mener à l'ouverture d'une enquête par les autorités de la concurrence, selon Test-Achats. AB Inbev augmentera dès le 1er mars 2012 le prix de ses bacs et canettes de bières vendues aux grossistes et supermarchés d'en moyenne 6%. Alken-Maes imitera son concurrent à partir du 12 mars, a-t-il été annoncé mardi. Lire la suite

* * *

Chapitre Les marchés sont-ils efficaces ?

La Tribune 30/12/2011 2011, année de démesure sur les marchés financiers

Rarement les écarts de performance auront été aussi importants. Les belles histoires. Lire la suite

Le Figaro 28/12/2011 Fukushima : Tepco pourrait être nationalisé

Près de dix mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima, la situation de Tepco, l'exploitant de la centrale aux quatre réacteurs détruits, est plus incertaine que jamais. Mercredi, l'action de Tokyo Electric Power (Tepco) a encore perdu 12% à la Bourse de Tokyo, s'effondrant à son cours le plus bas depuis… 1974. Les investisseurs réagissaient à l'éventualité d'une nationalisation, évoquée mardi soir par le ministre de l'Industrie, Yukio Edano, à l'issue d'un rendez-vous avec le président de Tepco, Toshio Nishizawa. Lire la suite

Libération 28/12/2011 L’étonnante ascension d’un roi des implants

Jean-Claude Mas a créé PIP en 1991 qui deviendra numéro 3 mondial des prothèses mammaires. Son avocat reconnaît l’utilisation d’un gel non agréé par souci de rentabilité. Lire la suite


Socialisation & Groupes sociaux

Chapitre Les comportements individuels sont-ils naturels ou socialement construits ?

Sciences Humaines Jouets : Des catalogues plus que jamais en rose et bleu

Univers de garçon, univers de fille : dans les catalogues de jouets, la mise en scène des différences de genre n’a cessé de s’accroître et de se sophistiquer depuis trente ans. Lire la suite

L'Humanité 27/12/2011 La circulaire applicable au 1er janvier marque un retour en arrière

Peut-on continuer à accepter les inégalités salariales entre hommes et femmes ? Par Françoise Milewski, économiste (OFCE), Membre de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes. Lire la suite

France Culture "Du grain à moudre" 22/12/2011 Le Père Noël est-il sexiste ?

Simone de Beauvoir l’écrivait dès 1949… En 1973, Elena Gianini Belotti insistait dans son ouvrage, Du côté des petites filles . Depuis les féministes ont pris le relais . On ne naît pas femme : on le devient, c’est un peu l’adage qui les rassemble… Pour comprendre comment une fille, devient femme, au sens sté-réotypé du terme, il faut remonter jusqu’à l’enfance.
Nous sommes en 2011, et nos catalogues de jouets sont à peu près les mêmes que ceux des années 70 . Les seules pages pour filles sont édifiantes : Des bébés à nourrir et à élever, on peut même les choisir malades pour les soigner. Des machines à laver, des tables à repasser bref de quoi monter sa blanchisserie. Des charriots de ménage, indispensables comme chacun sait à l’épanouissement de la femme ...
Des caisses enregistreuses… La boîte ne précise ni les horaires ni le salaire. Quelle place ont les jouets dans la construction de l’identité sexuée des enfants ? 
Sont-ils le reflet des inégalités ou en sont-ils la cause ?  Le Père Noel est-il sexiste ? Et que fait la Mère Noel ? Ecoutez en ligne (39')

Libération 24/12/2011 «On ne discute jamais de politique, c’est trop la honte»

REPORTAGE A Stains, où l’abstention a atteint des records aux régionales, les jeunes s’inquiètent de la montée du FN. Sans prévoir d’aller voter. Lire la suite

* * *

Chapitre Comment se forment les groupes sociaux ?

Le Figaro 29/12/2011 Les jeunes votent toujours à gauche, mais le FN les séduit

Selon la politogue Anne Muxel, si les jeunes continuent de voter plus à gauche, leur comportement électoral tend à se rapprocher de celui des Français. «Contrairement aux années 60 et 70, le vote des jeunes ne se démarque guère de celui de leurs aînés, explique-t-elle dans L'expérience politique des jeunes. Il n'est plus traversé ni par le désir de changer radicalement la société ni par des visées anticonformistes». Lire la suite

France culture 28/12/2011 Qui a peur des non-inscrits ?

Dans ces derniers jours d'inscription possible, on a vu poindre une polémique sur la mauvaise volonté affichée par le gouvernement et la majorité, qui n'a semble-t'il pas fait grand-chose pour inciter les jeunes, notamment, à s'inscrire en vue des rendez-vous électoraux de l'an prochain. Ecoutez le reportage en ligne (5') Infographie Le vote des 18-24 aux précédentes élections présidentielles

Centre d'observation de la société 22/12/2011 La place des étrangers et immigrés en France

La France compte 5,2 millions d’immigrés et 3,7 millions d’étrangers vivant sur son sol, selon les données du recensement 2007 de l’Insee. Les premiers représentent 8,3 % de la population, les seconds 5,8 %. Les immigrés sont des personnes nées étrangères à l’étranger et venues s’installer en France (lire notre définition). Une partie, par la suite, a pu acquérir la nationalité française : 40 % des immigrés sont Français. Ce qui les caractérise, c’est la migration. Les étrangers sont tous ceux qui vivent en France et qui n’ont pas la nationalité française : une partie née en France de parents étrangers, deviendra française à l’âge de 16 ans. En 2007, 16 % des étrangers étaient nés dans l'Hexagone. Lire la suite

* * *

Chapitre La déviance est-elle un phénomène normal ?

Blog Délinquance, justice et autres questions 31/12/2011 Les crimes en col blanc : théories, stratégies de défense et mouvements du pouvoir

Livre : Les crimes en col blanc : théories, stratégies de défense et mouvements du pouvoir. L’examen des rituels défensifs des élites politiques et économiques nous permet de mieux comprendre les raisons, justifications et circonstances qui font en sorte que les infracteurs présumés de crimes en col blanc échappent plus souvent qu’autrement à la justice. Lire la suite

Libération 28/12/2011 Des députés PS veulent simplifier le changement d'état civil des transsexuels

Aujourd'hui, il faut pouvoir apporter la preuve d’une opération chirurgicale irréversible pour pouvoir faire modifier son état civil. Soixante-treize députés PS viennent de déposer une proposition de loi visant à simplifier la procédure de changement de la mention du sexe dans l’état civil, encore conditionnée en France à la preuve d’une opération chirurgicale irréversible. Lire la suite

Blog Une heure de peine 27/12/2011 Des effets pervers dans la lutte aveugle contre la délinquance

Autrement dit, on suppose implicitement que la délinquance peut s'expliquer sur la base d'un calcul rationnel : l'individu compare les gains de l'activité illégale et ses coûts, le tout avec les probabilités de réussir ou d'être condamné, et si le résultat est positif et supérieur aux gains d'une activité légale, il enfreint la loi, sinon il reste dans les clous. La théorie du choix rationnel : voilà le petit nom de ce type de raisonnement dans nos contrées sociologiques.  A partir de là, si l'on augmente les coûts de la délinquance par des peines plus fortes, on doit obtenir une réduction des activités illégales. [...] Plutôt que d'essayer de montrer que le paradigme adopté est faux, restons dedans et poussons juste le raisonnement plus loin que cela n'a été fait en haut lieu. Lire la suite

Libération 27/12/2011 Pourrait-on légiférer contre la bêtise ?

Par Pierre-Yves Geoffard professeur à l'Ecole d'Economie de Paris, directeur d'études à l'EHESS. A propos de la délinquance, sujet où la manipulation des chiffres est particulièrement tentante, tout spécialement pour ce gouvernement, à plus forte raison en période électorale, un ouvrage de Philippe Robert et Renée Zauberman (1) rappelle à point nommé quelques principes importants. Point clé : vu la complexité de la question, les sources d’informations doivent être diversifiées, s’appuyant à la fois sur l’activité des services de maintien de l’ordre et sur des enquêtes auprès des victimes. Ceci nécessite donc à la fois l’accès des chercheurs aux données sources, et des budgets suffisants alloués à la conduite d’enquêtes sur la population générale. En outre, seules des données de long terme peuvent capturer une dynamique à l’évolution parfois profonde, mais rarement brutale. C’est la précision permise par un tel recul qui conduit les auteurs à montrer que l’action répressive s’est concentrée, depuis une dizaine d’années, sur deux types d’activités illicites : les étrangers en situation irrégulière, et les infractions à la législation sur les stupéfiants, pour l’essentiel commises par des consommateurs ou de petits trafiquants. Lire la suite

Regards 19/12/2011 La république des lobbies

À quelques mois de l’élection présidentielle de 2012, de nombreux lobbies se mettent en ordre de marche pour tenter d’influer sur les programmes politiques. Enquête. Lire la suite

Libération 17/12/2011 Méchants avec les méchants

Tandis que dans les sociétés comme la nôtre qui ont cédé à la démagogie pénale, les individus accusent leur prochain de tous leurs maux et, alors qu’ils cherchent à anéantir littéralement les criminels, ils se perçoivent comme des innocents. Ainsi, tout en étant horriblement cruels, ils se présentent comme des victimes de ceux qu’ils cherchent à tourmenter. Car le populisme pénal, version light et limitée, est soutenu par les mêmes passions qui déferlent dans les régimes fascistes : la mise en dehors de soi de la culpabilité et l’espèce de bonheur barbare que l’on éprouve à la faire porter par des pauvres diables. Et tant que nous ne serons pas prêts à admettre que notre sentiment d’insécurité est la justification que nous donnons à notre goût du sang, nous continuerons à être des barbares qui se prennent pour des victimes. Pour 65 millions de victimes. Lire la suite


Monnaie & Financement

Chapitre D'où vient la monnaie ?

Les Echos 29/12/2011 L'euro fête ses dix ans dans l'insécurité et le doute

La monnaie unique est apparue dans les porte-monnaie fin 2001. Intégration du marché unique, maîtrise de l'inflation, internationalisation, le bilan est positif mais très incomplet, en termes de croissance et d'identification politique. Lire la suite

20 Minutes 27/12/2011 La Chine lance sa monnaie sur le marché international

Le yuan dépasse enfin les frontières chinoises. Quels enjeux sont liés à ses premiers pas sur le marché du commerce mondial?... Le yuan fait son apparition sur le marché mondial. L’internationalisation de la monnaie chinoise était un secret de polichinelle mais c’est désormais officiel puisque la Chine et le Japon utilisent désormais le yuan comme monnaie d’échange dans leurs rapports bilatéraux, comme le rapporte notamment ce mardi Le Figaro Economie. Lire la suite

Courrier international 22/12/2011 L’euro a 10 ans ? Pas de quoi jubiler !

Le 1er janvier 2002 est probablement l’une des rares dates dont se souviennent tous les adultes européens. Ce jour-là, pour la première fois, le verre de vin chaud en bas des pistes de Garmisch Partenkirchen coûtait 1 euro – et non 2 marks. En ville, tous les distributeurs étaient pris d’assaut, les gens couraient avec leurs petits sachets d’euros fraîchement imprimés. Ils découvraient avec étonnement les diverses faces nationales des euros : ici Mozart, là le roi des Belges et là, qui était cet Espagnol déjà ? Ce jour-là, 307 millions d’Européens avaient en main une nouvelle monnaie. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi servent les banques et les marchés financiers ?

Le Figaro 30/12/2011 Le CAC 40 a perdu 17 % en 2011, miné par la crise

La santé (Sanofi +18,6% en 2011) et l'agroalimentaire (Danone +3,3%, Rémy Cointreau +17,26%) ont enregistré les meilleures performances sectorielles de l'année. A contrario, les banques, qui détiennent plusieurs milliards d'euros d'obligations souveraines dans leurs portefeuilles, ont lourdement chuté. Malgré le rebond de début 2011, Société générale a plongé de 57,22%, Crédit agricole de 54,12% et BNP Paribas de 36,25%. Les valeurs des services aux collectivités (utilities) fortement endettées ont aussi été pénalisées. Veolia Environnement a d'ailleurs enregistré la plus forte baisse du CAC 40 (-61,28%). Les secteurs cycliques (automobile, construction, industrielles, matériaux de base) ont aussi souffert. Air France a ainsi plongé de 70,85%, Peugeot de 57,37% et Lafarge de 42,11%. Lire la suite

Marianne2 27/12/2011 Les marchés, la faute à personne ?

L’histoire des banques et de la finance, l’histoire des crises et du capitalisme montre, au contraire, que les marchés n’existent pas en dehors des sociétés qui les constituent, petit à petit, par tâtonnements successifs, reculs et avancée [...] Lire la suite

Eco89 18/12/2011 Qui sont les personnes derrière les « triple A » ?

On aimerait croire que les analystes à l'origine de la notation des dettes souveraines sont des monstres sans cœur. Et si cela n'était pas le cas ? Lire la suite

* * *

Chapitre Pourquoi et comment réguler la création monétaire ?

La Tribune 28/12/2011 Banques : les dépôts records à la BCE inaugurent une nouvelle "ère du soupçon"

Le montant des liquidités au jour le jour déposées par les banques auprès de la Banque centrale européenne a battu un deuxième record d’affilée pour s’élever à 452 milliards d’euros, selon les chiffres publiés mercredi par la BCE. Cette envolée confirme les dysfonctionnements persistants du marché interbancaire européen qui demeure sinistré en cette fin d’année 2011, les banques préférant la rémunération de 0,25% offerte par la facilité de dépôt au jour le jour de la BCE plutôt que de prendre le risque de se prêter entre elles à des taux plus attractifs. Lire la suite 

Demystifier la finance 21/12/2011 La Banque Centrale Européenne prend-elle un risque exorbitant ?

Financer les banques européennes à trois ans à un taux de base de 1% est une absurdité. Cette mesure a d’ailleurs rencontré un succès de 489 milliards d’euros en quelques heures auprès de plus de 500 banques de l’Eurozone. Lire la suite

Contre Info 19/12/2011 Pour sauver l’Europe, la BCE doit monétiser, par Ambrose Evans-Prichard

« Cette crise est une crise monétaire, provoquée par une banque centrale immature qui a tué une reprise fragile en augmentant son taux directeur cette année, a laissé s’effondrer l’offre de monnaie à une vitesse vertigineuse dans le sud de l’Europe, et provoqué ainsi une récession complètement inutile. » Evans-Pritchard pointe le dégonflement rapide de la masse monétaire en Italie (graphique) et s’inquiète du risque de déflation, qui serait pourtant une raison suffisante - selon son mandat - pour que la BCE s’engage dans une politique monétisation massive. Si elle ne le fait cependant pas, c’est uniquement parce que l’Allemagne ne veut à aucun prix favoriser une inflation qui grignoterait son avantage comparatif. Lire la suite

 


Etat & Pouvoirs publics

Chapitre Comment l'Etat-providence contribue-t-il à la cohésion sociale ?

20 Minutes 28/12/2011 Baisse du nombre de départs à la retraite du fait de la réforme

Une diminution de 32% a été enregistrée dans les sociétés de 10 employés minimum... Le nombre de départs à la retraite a diminué au troisième trimestre 2011 à la suite de la réforme des retraites qui a repoussé l'âge légal de départ à compter du 1er juillet, selon une étude du ministère de l'Emploi (Dares) publiée ce mercredi. Les départs à la retraite ont ainsi baissé de 32% dans les entreprises de 10 salariés ou plus, relève la Dares. Lire la suite

Le Monde 27/12/2011 Face au chômage, la question du partage du travail refait surface

Que faire, face à l'augmentation d'un chômage déjà massif ? A cette question lancinante en France, qui revêt une acuité particulière à l'approche de la présidentielle, il n'est pas de solution miracle. En période de récession, le chômage s'accroît mécaniquement. En période de croissance faible, c'est à peu près la même chose… Faute de reprise, le gouvernement n'a pas d'autre choix que de mobilisersimultanément tous les outils de la politique de l'emploi. Il peut d'abord inciter au développement du chômage partiel, qui présente l'avantage de ne pas rompre le lien entre les salariés et leur entreprise. L'Allemagne y a massivement recouru en 2008-2009 ; la France nettement moins, et pendant un laps de temps jugé trop court par les partenaires sociaux, qui ont encore deux rendez-vous de négociations avant le sommet sur l'emploi du 18 janvier 2012. Lire la suite

Blog OFCE 21/12/2011 Les échecs du RSA

Par Guillaume Allègre. Le Comité national d’évaluation du Revenu de solidarité active (RSA) a publié le 15 décembre son rapport final. Il s’appuie sur des données administratives recueillies avant et après la mise en place du RSA et non plus sur des données expérimentales. Le rapport souligne deux échecs de la réforme : les effets sur l’emploi ne sont pas discernables et la réduction de la pauvreté est fortement limitée à cause d’un important non-recours à la partie « complément de revenus pour travailleurs pauvres » (RSA activité). Ceci montre l’échec du processus expérimental qui n’a pas permis de corriger les éventuelles erreurs de conception du dispositif proposé. Une réforme permettrait de répondre à certaines lacunes du RSA. Lire la suite

 * * *

Chapitre Relance ou rigueur, quelles politiques conjoncturelles mettre en oeuvre ?

New York Times / RTBF 31/12/2011 Keynes avait raison

La chronique de Paul Krugman. "Au Trésor, le bon moment pour l'austérité, c'est lors d'un boom, pas lors d'une récession". Voici ce qu'a déclaré John Maynard Keynes en 1937, alors même que FDR allait lui donner raison en essayant d'équilibrer le budget de façon prématurée, infligeant ainsi aux Etats-Unis une sévère récession, alors que jusque-là son économie se remettait sur pied. Sabrer les dépenses d'état dans une économie déprimée déprime encore plus  l'économie; l'austérité devrait attendre qu'une vraie reprise soit en marche. Lire la suite

Blog OFCE 26/12/2011 La Très Grande Récession

Perspectives économiques mises à jour pour les grands pays développés en 2012 Département Analyse et Prévision, sous la direction de Xavier Timbeau Les perspectives de croissance pour les pays développés et plus particulièrement européens se sont dégradées spectaculairement au cours des dernières semaines. La dépréciation « volontaire et négociée » des titres de dette souveraine grecque, qui n’est autre qu’un défaut souverain, la vague de plans de restriction budgétaire annoncés alors que les lois de finance sont encore en train d’être débattues, l’impuissance de l’Union européenne à mobiliser ses forces dans la crise sont autant de facteurs qui ont rendu les prévisions faites il y a deux mois obsolètes. L’année 2012 sera marquée par une récession dans plusieurs pays européens, dont la France. Lire la suite

L'Expansion 30/12/2011 Rajoy dévoile son premier plan de rigueur pour l'Espagne

Le nouveau gouvernement espagnol a adopté vendredi un premier plan d'austérité pour freiner un déficit public plus élevé que prévu. Et ce n'est que le début, previent-il. Lire la suite

Le Figaro 28/12/2011 En Allemagne, le débat monte sur la relance par les salaires

En pleine cure d'austérité dans la zone euro, des voix s'élèvent pour soutenir la consommation, brisant un tabou. Lire la suite

Les Echos 26/12/2011 L’épargne, indice d’un modèle social français à l’agonie

Les Français, inquiets de la montée du chômage et des problèmes financiers dans les banques, les Etats, la zone euro, n’ont jamais autant économisé depuis une génération. Il peut paraître étrange de parler d’épargne au lendemain de Noël. Surtout que le vieux barbu au manteau rouge semble avoir donné beaucoup de cadeaux. Le mot d’ordre du jour en France est pourtant celui-ci : é-par-gnez ! Les chiffres publiés vendredi par l’Institut de la statistique le montrent clairement. Au troisième trimestre, nous avons mis de côté 17,1% de notre revenu après impôts. Et l’Insee a aussi revu à la hausse ses chiffres précédents : au deuxième trimestre, le taux d’épargne a été finalement de 17,3% et non de 17,1%. Lire la suite


Transversal

Les Inrockuptibles 01/01/2012 2011 vu par Frédéric Lordon : "Les ingrédients du désastre"

Il fallait bien un “économiste atterré” pour nous expliquer en quoi l’Europe telle qu’elle existe. Lire la suite

Les Echos 30/12/2011 Les marchés pour 2012 en 10 questions illustrées

La Grèce peut-elle sortir de la zone euro ? La BCE peut-elle faire plus ? Les actions sont-elles vraiment bon marché ? Dans un monde sans AAA, les AA seront-ils rois ? Y a-t-il un risque de "credit crunch" ? Voici quelques-unes des interrogations majeures en 2012. Lire la suite

Blog EcoInter View 25/12/2011 Le PIB fait-il les cadeaux de Noël ?

De manière générale, les pays dans lesquels il se distribue le plus de cadeaux de Noëlsont les plus prospères. Cherchez un pays qui donne beaucoup avec peu de moyens, en bas à droite du graphique… La tendance n’est cependant pas linéaire. Par exemple, à PIB par habitant similaire, les allemands sont un peu plus dans la retenue que les anglais ou les irlandais. Lire la suite

Blog La vie des idées 24/12/2011 Les ateliers du père Noël

Le journaliste britannique Eric Clark explore la face cachée du monde des jouets : la production, le marché, la concurrence, le monopoly réel ! L’enquête reste superficielle, mais divertissante. Lire la suite

Libération 20/12/2011 Etats-Unis L’hyperaction, un phénomène de classe

D’une façon générale, les traitements psychiatriques représentent près de 30% du budget de Medicaid, l’assurance publique des plus pauvres. Ils ont leurs puissants défenseurs. Les laboratoires pharmaceutiques ont beaucoup contribué à la «surmédication» des enfants américains, affirme aussi Robert Whitaker, auteur d’un livre-enquête sur «l’épidémie» de maladies mentales ces dernières décennies aux Etats-Unis. Lire la suite