TD 1 - Soumission à l’autorité, déviance et conformité - l’expérience de Milgram

Catégorie parente: Socialisation et groupes sociaux
Catégorie : La déviance est-elle un phénomène normal ?
Mis à jour le mercredi 4 janvier 2012 13:11
Publié le mardi 27 décembre 2011 11:14

Objectifs :
- introduire aux notions de pouvoir et d’autorité
- présenter la méthode idéal-typique


Document 1 : un extrait du film I comme Icare

« I comme Icare » est un film français d’Henri Verneuil (1979). Dans ce film, est reproduite une synthèse des expérimentations de Stanley Milgram, menées en laboratoire en 1963. Le scénario de cette séquence a été contrôlé par S. Milgram lui-même. Psychologue américain, une étude du rôle des bourreaux dans les camps d’extermination nazis l’avait conduit à réfléchir aux mécanismes de « soumission à l’autorité ».
En recrutant des volontaires, il a voulu reproduire en laboratoire les conditions qui conduisent des individus ordinaires à devenir des « bourreaux ».


1) Résumer - Résumez le protocole de l’expérience.
2) Expliquer - Quels en sont les objectifs ?
3) Expliquer - Quels en sont les résultats ?
4) Expliquer - Comment expliquer que le moniteur ait accepté de torturer des sujets innocents ?
5) Discuter - Le moniteur est-il déviant ou conforme ?

 

Document 2 – Les formes de légitimité selon Max Weber

Max Weber recourt encore à la méthode idéal-typique pour définir les différentes manières dont les relations sociales peuvent s'inscrire au sein d'un ordre considéré comme légitime. Le problème est ici de comprendre pourquoi les individus acceptent d'obéir et de respecter des règles. Cela peut être, explique Max Weber, au nom de la tradition (on tient pour valide et légitime ce qui a toujours été), d'une croyance empreinte d'affect (le fait de succomber au charisme d'une personnalité dont l'on juge les qualités extraordinaires) ou enfin d'une croyance rationnelle fondée soit sur des valeurs soit sur la légalité d'un [système organisé] de règles abstraites.

Les formes de domination

A ces trois cas de figure, Max Weber associe à chaque fois une forme typique de domination et de légitimité : traditionnelle, charismatique et légale-rationnelle. La bureaucratie (d'Etat, d'Eglise, de parti, d'entreprise...) relève par exemple du dernier de ces registres. Elle est la « forme de pratique de la domination la plus rationnelle du point de vue formel ». Recrutés pour leurs compétences, les individus qui oeuvrent dans un tel univers organisationnel n'obéissent pas à leur supérieur en tant que personne, mais aux ordres impersonnels que ce dernier peut leur transmettre.

« Max Weber (1864-1920) : aux sources de la sociologie allemande »,
Michel Lallement, Sciences Humaines

1. Justifier – Quelle(s) forme(s) de légitimité permettent d’expliquer la soumission à l’autorité des moniteurs dans l’expérience de Milgram ?
2. Discuter – Les 3 formes de légitimité mises en évidence par Max Weber permettent-elles d’expliquer une relation dans laquelle des élèves acceptent d’obéir à leur professeur ?
3. Justifier - A partir de l’exemple de la domination, montrez l’intérêt d’un idéal-type (Voir fiche méthode « l’idéal-type ») pour mieux comprendre les comportements sociaux.