Revue de presse du 8 au 14 janvier 2012

Catégorie : Revues de presse

Entreprises & Organisations

Chapitre Qui crée des richesses et comment les mesurer ?

Challenges 12/1/2012 L'étonnant classement du PIB des villes françaises

D'après une étude aux résultats inédits, les agglomérations à la valeur ajoutée par habitant la plus élevée sont, après Paris, Saint-Quentin-en-Yvelines, Rennes, Evry et Toulouse. Lire la suite

* * *

Chapitre Quel partage des richesses produites ?

Blog d'Arnaud Parienty 14/1/2012 Défense du quotient familial

L’idée d’une suppression du quotient familial, avancée par F.Hollande (puis retirée, puis modulée, avant qu’une sénatrice explique que ces détails étaient indignes d’un futur président et qu’on verrait bien ce que déciderait le futur premier ministre du futur président), fait couler beaucoup d’encre. Mais la nature du quotient familial est souvent mal comprise, si bien que ce mécanisme est souvent mal défendu. On voudrait ici revenir sur cette question, en sortant du natalisme dépassé des associations familiales. Lire la suite

Contre Info 13/1/2012 Les 186 000 « Ultra-Riches » du monde possèdent au total 25 000 milliards de dollars

Le cabinet Wealth-X a publié fin 2011 une enquête sur les grandes fortunes de la planète. Ensemble, ces 185 795 Ultra Riches détiennent un patrimoine estimé à 25 000 milliards de dollars. Pour donner un ordre de grandeur, cette somme équivaut à 40% du PIB mondial en 2010, soit 63 000 milliards de dollars. Lire la suite

La Tribune 13/1/2012 Le patron de la banque Lloyds ne touchera pas son bonus

António Horta-Osório, directeur général de la banque britannique Lloyds Banking group (LBG), a annoncé avoir renoncé à son bonus cette année invoquant son congé de maladie et le contexte économique difficile. Lire la suite

Le Monde 11/1/2012 TVA sociale : qui serait gagnant, qui serait perdant ?

Alors que la TVA sociale est désormais une priorité de Nicolas Sarkozy, son instauration aura des impacts concrets sur le pouvoir d'achat des Français.  Mais pas de la même manière pour tous. Catégorie par catégorie, Le Monde détaille comment le scénario privilégié par l'Elysée (un relèvement de plusieurs points de la TVA, associée à une baisse des charges patronales sur le travail) va faire des gagnants et des perdants. Lire la suite

* * *

Chapitre Les organisations : lieux de conflit ou de coopération ?

Blog Emploi & Entrerprise 11/1/2012 La « valorisation du capital humain » peine à passer de la parole aux actes

Jusqu'à quel point les grandes entreprises françaises intègrent-elles dans leur stratégie les problématiques de ressources humaines ? Elles progressent, mais sont encore loin d'être à l'optimum, répond le "Baromètre de la gouvernance RH", publié le 10 janvier par les cabinets de conseil Deloitte et Misceo. Sur les 40 grandes entreprises (dont 22 du CAC 40 et 15 du SBF 120) interrogées, 78% se sont dotées d'un conseil des rémunérations et d'un conseil des nominations, conformément aux règles de bonne gouvernance généralement admises, mais 40% seulement ont élaboré des "plans de succession" ou de "compétences-clés" pour désigner leurs dirigeants. Lire la suite

Blog Captain €conomics 10/1/2012 Les effets de seuil brident-ils la taille des entreprises en France ?

En France, à partir du seuil de 50 salariés, les entreprises sont dans l'obligation de mettre en place un comité d'entreprise. Vous avez 49 salariés -> pas besoin de comité d'entreprise ; vous voulez embaucher une personne supplémentaire, vous allez devoir créer un comité d'entreprise (qui représente un coût non négligeable pour l'entreprise). Résultat: vous réfléchissez à deux fois avant d'embaucher cette 50ème personne. Lire la suite


Marchés & Sociétés

Chapitre Quelle est la place des liens marchands dans les liens sociaux ?

Courrier International 12/1/2012 Résine parfumée contre capitalisme effréné

En Indonésie, de nombreux paysans perdent leurs terres au profit d’exploitants de palmiers à huile. Certains ripostent aujourd’hui en produisant de la résine de gaharu, une substance très recherchée. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi sert la concurrence ?

Blog EcoInter View 14/1/2012 +43%

Le périmètre des entreprises publiques est plus mouvant qu’on ne le croit. En 2010, l’Etat contrôle majoritairement le capital de 1217 entreprises. Cela concerne 791 900 salariés. De 2006 à 2010, le nombre de ces sociétés a augmenté de 43% (Insee 2011). Nous cacherait-on une vague de nationalisations? Pas vraiment. Lire la suite

Le Monde 13/1/2012 La certification des "dispositifs médicaux" dysfonctionne-t-elle ?

Par Jean-Pierre Galland, sociologue au Laboratoire techniques territoires et sociétés (LATTS) de l'Ecole des Ponts Paris Tech (Marne la Vallée). Les premières investigations journalistiques effectuées dans le cadre du développement de l'affaire des prothèses mammaires commercialisées par la société française Poly Implant Prothèse (PIP) ont été l'occasion de mettre à jour la manière avec laquelle la sécurité des usagers de ce type de produit était, ou plutôt aurait du être assurée, en France, en Europe, et par extension dans le monde entier. Il a en particulier été révélé, par elle-même d'ailleurs, que l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) n'avait réglementairement pas à intervenir vis-à-vis de la commercialisation des prothèses mammaires, et que la mise sur le marché des prothèses PIP désormais plus que suspectées d'être dangereuses, était en fait passée, sans que ceci ne soit en contradiction avec les lois en vigueur, par une certification délivrée par un laboratoire allemand, TÜV Rheinland. Lire la suite

Le Point 13/1/2012 Free Mobile : la mauvaise foi de la concurrence

Les services clients des opérateurs mobiles n'hésitent pas à travestir la réalité aux abonnés qui les appellent pour résilier et passer chez Free. Lire la suite

La Tribune 13/1/2012 Comment la bombe Free Mobile menace les bénéfices du secteur

Après Sosh d'Orange et Virgin Mobile, SFR annonce une forte baisse des prix de sa gamme Red. Les profits des opérateurs pourraient chuter de 30% en trois ans et leur dividende être réduit. Lire la suite

Paysan breton 13/1/2012 La pousse a été forte en fin d’année / Les légumes ont manqué de froid

Hormis quelques rares gelées, depuis le début de l'automne, les températures restent douces, très douces, flirtant parfois la journée avec les 13°C et ne descendant que rarement au dessous de 6°C la nuit en Bretagne... Un climat moins froid qu'à l'accoutumée qui est général sur l'ensemble de l'Europe et qui induit le maintien de nombreuses productions légumières. D'un autre côté, les températures élevées ne favorisent pas la consommation des légumes d'hiver. Les potées et autres pots-au-feu n'ont pas la cote. Loin des prix d'équilibre Conséquence : les légumes bretons ne trouvent pas leurs prix d'équilibre sur les marchés. « En moyenne depuis le début de campagne en automne, la tête de chou-fleur (calibre gros) est payée 40 centimes d'euro au cadran. Sur la même période, le prix était de 68 ct. l'an passé et de 49 ct. l'année d'avant », chiffre Yvon Auffret, directeur de l'AOP Cérafel. Lire la suite : http://www.paysan-breton.fr/article/12582/la-pousse-a-ete-forte-en-fin-d%92annee--les-legumes-ont-manque-de-froid.html

Le Figaro 11/1/2012 Automobile : la guerre des pièces détachées relancée

Les réseaux de réparation et les garagistes indépendants veulent mettre un terme au monopole des constructeurs dans le domaine des pièces de carrosserie de rechange. Objectif: faire baisser les prix. Lire la suite

Le Monde 11/1/2012 Le groupe Casino accusé de faire obstacle à la concurrence dans Paris

La position du groupe de supermarchés Casino (Monoprix, Franprix…) dans Paris intra-muros, où celui-ci détient plus de 60 % des surfaces de vente, est un"obstacle à la concurrence", a estimé mercredi l'Autorité de la concurrence. Lire la suite

Le Monde 11/1/2012 Dix candidatures pour 600 éoliennes en mer

Au total, la France compte donc investir 20 milliards d'euros avec environ 1 200 éoliennes en mer produisant 6 000 MW d'ici à 2020. C'est un appel d'offres géant lancé en France : il s'agit d'installer 600 éoliennes au large des côtes de la Manche et de l'Atlantique. Un projet pour lequel dix candidatures ont été déposées. Ces candidatures émanent de quatre consortiums montés par les producteurs d'énergie français EDF et GDF Suez et leur concurrent espagnol Iberdrola, selon une source proche du dossier. Lire la suite 

OWNI 10/1/2012 FreeMobile : Combien ça coûte ?

Lire l'article

La Croix 10/1/2012 Le low cost a gagné tous les secteurs

Le low cost favorise le développement de la concurrence mais les consommateurs doivent être vigilants. Lire la suite

Le Monde 10/1/2012 Pour changer d'opérateur, il reste encore des obstacles

L'une des ambitions de Free est de détourner un certain nombre de clients actuels d'Orange, SFR et Bouygues. Potentiellement, ce sont 26,268 millions d'abonnés qui sont aujourd'hui entièrement libres de changer d'opérateur de téléphonie mobile, selon les chiffres (à fin septembre 2011) du gendarme des télécommunications, l'Arcep. Cela représente 18,6 % du parc. En théorie, changer de prestataire ne s'apparente plus à une vraie galère. Les différentes lois, intervenues depuis 2003, ont assoupli le processus. Lire la suite

* * *

Chapitre Les marchés sont-ils efficaces ?

Project Syndicate 13/1/2012 La pensée plutôt que les marchés

Par Michael Spence. Ce n’est pas parce que les marchés sont moralement supérieurs, même s’ils nécessitent une liberté de choix pour fonctionner efficacement. Les marchés sont des outils qui, comparés aux alternatives, se trouvent avoir des avantages certains en termes d’incitations, d’efficacité et d’innovation. Mais ils ne sont pas parfaits ; leur performance est moindre face à des externalités (les conséquences non tarifées des actions individuelles – la pollution de l’air, par exemple), face aux lacunes et asymétries informationnelles et aux problèmes de coordination lorsque se présentent plusieurs formes d’équilibre, certaines supérieures à d’autres. Les marchés ont également des faiblesses plus fondamentales. Ou, plus exactement, la plupart des sociétés ont des objectifs économiques et sociaux que les marchés ne sont pas destinés à remplir. Lire la suite

La Croix 9/1/2012 Taxe Tobin : faire du neuf avec une vieille idée

 De la taxe imaginée par l’économiste américain James Tobin, en 1972, aux discussions sur son application aujourd’hui : itinéraire d’un concept en vogue. Lire la suite


Socialisation & Groupes sociaux

Chapitre Les comportements individuels sont-ils naturels ou socialement construits ?

La Croix 13/1/2012 Grandir lorsqu’on naît fille ou garçon

Sur Arte, de jeunes auteurs s’interrogent sur la place du féminin et du masculin dans notre société. Les élèves de l’IUT de Villetaneuse se dévoilent ce jeudi devant la caméra de Delphine Dhilly. Des documentaires sensibles et parfois drôles. Les téléspectateurs d’Arte ont pu partager jeudi 12 janvier les emballements et tourments d’Armand, 15 ans, adolescent enrobé se préoccupant des mêmes choses que les filles.  La caméra de Blaise Harrison (sélectionné pour ce court métrage à la Quinzaine des réalisateurs de Cannes et prix du meilleur documentaire au Festival dei popoli à Florence) ne le laisse pas en paix, soucieuse de capter ses moments de solitude et de questionnement.  Dans un autre style, moins intrusif, Delphine Dhilly brosse jeudi 19 janvier le portrait d’une classe de l’IUT de Villetaneuse, où elle enseigne l’anglais. Ses étudiants se sont prêtés avec malice aux jeux de rôles, questionnant la relation entre les sexes. Peu à peu, se dessine une sorte de discours amoureux. La collection « Les gars et les filles » atteint son apothéose la semaine suivante (26 janvier), avec le documentaire de Pauline Horovitz. Son titre,Pleure ma fille, tu pisseras moins ! , offre la première scène. Lire la suite

Blog La feuille 11/1/2012 L’évolution des pratiques de lecture à l’aune des dynamiques générationnelles et des pesanteurs sociales

L'étude d'Olivier Donnat du Département des études statistiques (DEPS) du ministère de la Culture, Les pratiques culturelles des Français à l'ère numérique(2009) est une référence incontournable pour qui s'intéresse à l'évolution des pratiques culturelles. Elle vient de se voir augmentée de plusieurs pages d'études complémentaires la mettant en perspective sur la longue durée via une analyse générationnelle (que le DEPS avait déjà esquissé avec le BIPE en 2007 dans cette étude, voir mon commentaire). Une étude qui ne propose aucun scoop, mais qui approfondit nos connaissances de l'évolution des pratiques de lecture. Lire la suite

Blog Marie Duru Bellat 10/1/2012 Des « Lego » à la rescousse pour former de « vraies » petites femmes…

Le 11 janvier, la marque Lego, connue pour ses jeux de construction, a priori intéressants pour tous les enfants, lance une nouvelle gamme spécifique aux filles… Dans son plan de communication, la maque évoque ce qui serait les désirs des intéressées d’avoir des jeux de « vraies filles », collant à leur « propre univers », qui sera, on aurait pu le prévoir aisément, un institut de beauté ou une cuisine à construire. Voilà qui interroge ! On  pouvait penser, avec la mutation progressive de nos sociétés vers un individualisme qui tout à la fois permet et enjoint chacun de choisir -son identité, ses activités, ses relations sociales…-, qu’on allait tendre progressivement vers une éducation moins bridée par les stéréotypes du masculin et du féminin, et à terme porteuse d’égalité entre hommes et femmes. Mais il semble bien que plus les rôles et les statuts sociaux des uns et des autres se rapprochent, plus de nouvelles tentatives émanant de sources multiformes –des psychanalystes aux publicitaires- émergent pour promouvoir (ou réactiver) de nouvelles différences, tant la peur de l’indifférenciation apparaît aussi forte chez les « psys » que dans le monde du commerce ! Evidemment, ce sont avant tout les femmes et les filles qui sont visées, ce sont elles qu’on veut s’efforcer de cantonner dans un rôle dominé par la maternité et la séduction. Lire la suite

Rue69 6/1/2012 Bienvenue en 2012 : LEGO lance une gamme girly pour les « vraies filles »

En France, la sortie de la nouvelle gamme de LEGO, baptisée « LEGO Friend », est prévue pour le 11 janvier. Les petites Françaises pourront se construire des cafés, salons de beauté, cliniques vétérinaires ou cuisines extérieures aux tons pastels. Les pièces du jeu sont plus grandes que les traditionnelles, et les formes plus rondes. Les cinq personnages collent (presque toutes) parfaitement aux stéréotypes : Mia adore les animaux ; Emma est esthéticienne ;Andrea est une pop star ;Stéphanie est très sociale et aime organiser des fêtes ;Olivia est scientifique (miracle). Lire la suite

* * *

Chapitre Comment se forment les groupes sociaux ?

La vie des idées 13/1/2012 Le prénom, support personnel de l’identité ?

Entretien avec Baptiste Coulmont. Seul bien culturel accessible à tous mais aussi exigé de tous par l’Etat, le prénom est un marqueur fort du sexe, de l’âge et de l’origine sociale et ethnique de celui ou de celle qui le porte. D’après le sociologue Baptiste Coulmont, le changement de prénom permet cependant d’échapper à ce déterminisme en validant l’identité que l’on s’est choisie pour soi-même. Lire la suite

Libération 12/1/2012 «Politiquement, les classes moyennes ont un rôle d’arbitre qu’elles n’ont jamais eu avant»

INTERVIEW Éric Maurin Economiste, directeur d’études à l’EHESS. Cosigné par l’économiste Eric Maurin et la sociologue Dominique Goux, et consacré à la question clé mais méconnue des classes moyennes, le dernier petit volume de la République des Idées s’annonce comme l’une des contributions éditoriales essentielles à la campagne présidentielle. A la veille d’une rencontre de chercheurs sur l’avenir des classes moyennes (lire encadré), Eric Maurin livre les principaux éléments de son analyse en avant-première pour Libération. Lire la suite

L'Humanité 12/1/2012 Bobos et frontières de classes à Boston

Par Arnaud Saint-Martin sociologue. De bons voisins.  Enquête dans un quartier  de la bourgeoisie progressiste, de Sylvie Tissot. Éditions Raisons d’agir, 2011, 
316 pages, 20 euros. L’embourgeoisement des quartiers populaires (la « gentrification ») est l’objet d’une littérature sociologique déjà abondante. Ce livre y contribue de façon originale. L’auteure, Sylvie Tissot, y décrit le processus long par lequel le South End de Boston aux États-Unis, autrefois malfamé et réputé dangereux, a été peu à peu approprié par les classes supérieures à partir des années 1970. Les « communautés » déshéritées, les Noirs pauvres ou encore les gays ont appris à cohabiter, bon gré, mal gré, avec les cadres fortunés et autres « yuppies » (les « bobos » états-uniens). Tout un petit monde assigné à résidence, désirant manifestement mettre à l’épreuve un vivre ensemble justifié par une morale de la « diversité ». Lire la suite

L'Observatoire des inégalités 10/1/2012 Comment la famille transmet l’ordre inégal des choses

La famille est un vecteur de transmission des inégalités, notamment à travers la culture de l’écrit. L’analyse de Bernard Lahire, Professeur de sociologie à l’École Normale Supérieure de Lyon. Article adapté de la revue « Regards croisés sur l’économie ». Lire la suite

Rue89 9/1/2012 Sciences-Po sans « culture gé » : de quoi ont-ils peur ?

Des étudiants de l'école de la rue Saint-Guillaume et des intellectuels regrettent l'abandon de la culture générale dans le concours d'entrée pour plus de diversité. Lire la suite

* * *

Chapitre La déviance est-elle un phénomène normal ?

Courrier International 13/1/2012 Des 1 001 manières d'accommoder son voile

Les Iraniennes rivalisent d'ingéniosité pour contourner les restrictions vestimentaires. Las de ces subversions, le gouvernement a voulu reprendre la main en promouvant une série de vêtements à la fois "islamiques et élégants". Lire la suite

Blog Vous avez dit sécurité ? 11/1/2012 Etrangers et délinquance : fausses évidences statistiques, vraies manipulations politiques

Interviewé sur RMC et BFM TV mardi 10 janvier, dans le cadre d'une série d'annonces concernant la politique d'immigration, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a déclaré qu'« il y a un taux de délinquance parmi la population étrangère qui est entre deux et trois fois supérieur à la moyenne ». Le ministre a précisé qu'il avait « fait faire des études par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) », dont « les conclusions arrivent peu à peu » et qui montreraient que « il y a une augmentation ». Il s'agit donc à nouveau de petites phrases suggérant un lien important entre population étrangère et délinquance, sous couvert d'une apparente neutralité du fait des études d'un organisme dépendant en réalité directement du pouvoir politique (l'Observatoire national de la délinquance), le tout dans une grande imprécision. Lire la suite


Monnaie & Financement

Chapitre D'où vient la monnaie ?

La Croix 9/1/2012 Le panier des ménages a nettement augmenté en 2011

L’observatoire des prix de Familles rurales, que « La Croix » publie en exclusivité, montre une hausse du panier moyen des ménages de 4,4 % en 2011 contre 0,19 % en 2010. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi servent les banques et les marchés financiers ?

La Tribune 13/1/2012 Grèce : suspension des négociations avec les banques sur la dette

Les banques ont annoncé qu'elles suspendaient leurs négociations avec Athènes sur les modalités de la restructuration de la dette publique de la Grèce. Elles ont laissé entendre qu'elles pourraient revenir sur leur engagement à en effacer volontairement une grande partie. Lire la suite

La Tribune 13/1/2012 La pierre, indétrônable valeur refuge en temps de crise

Les épargnants, déçus par les rendements de la Bourse ou encore de l'assurance-vie, se sont massivement tournés vers l'immobilier. Pour l'heure, la démarche s'est avérée payante. Le sera-t-elle durablement ? Lire la suite

Libération 10/1/2012 Réforme bancaire : suivons l’exemple britannique

Par ROMAIN RANCIÈRE est chercheur à l'Ecole des Ponts et professeur associé à l’Ecole d’économie de Paris. En juin 2010, le gouvernement britannique met en place une commission indépendante, présidée par sir John Vickers, en charge de faire des propositions ambitieuses pour réformer le système bancaire. L’objectif est de protéger les banques contre le risque et les conséquences d’une crise financière et d’améliorer le financement de l’économie anglaise. En septembre 2011, le rapport Vickers rend ses recommandations centrées autour d’une idée forte : le ring fencing, un principe de contingentement des risques financiers fondé sur une division nette au sein des groupes bancaires entre les activités de banque commerciale et les activités de banque d’investissement. Il préconise également un accroissement de la concurrence dans le système bancaire pour des raisons à la fois prudentielles et d’efficacité économique. Lire la suite

Les Echos 9/1/2012 Les investisseurs payent pour détenir de la dette allemande

Pour la première fois, une émission de l'Allemagne sur le marché primaire de la dette est sortie à un taux d'intérêt négatif. L'agence de la dette allemande a ainsi collecté 3,9 milliards d'euros, les investisseurs étant en quête de placements archi-sûrs. Lire la suite 

Alternatives Economiques L'histoire du taux l'intérêt négatif

Connaissez-vous l'histoire du taux d'intérêt négatif? "Bien sûr", soupirent déjà les économistes patentés. Il suffit de s'intéresser, non pas au taux d'intérêt nominal, celui dont on parle d'habitude, mais au taux d'intérêt réel, celui qui tient compte des anticipations d'inflation. Par exemple, le taux d'intérêt nominal à court terme, fixé par la Banque centrale européenne, est aujourd'hui de 3%. Si l'inflation anticipée en Europe était de 4%, le taux d'intérêt réel serait négatif. Certes, la situation n'est pas si courante, mais elle a des précédents historiques, par exemple aux Etats-Unis dans les années 60. Lire la suite

* * *

Chapitre Pourquoi et comment réguler la création monétaire ?

Blog Les crises 13/1/2012 Les opérations récentes de la BCE

La BCE a lancé en 2010 un programme visant à racheter des obligations sur le marché secondaire, en particulier des obligations publiques grecques, irlandaises et portugaises, puis, à partir de 2011, italiennes et espagnoles. En voici le bilan 

Blog OFCE 9/1/2012 Politique monétaire : Open-Market Operations ou Open-Mouth Operations ?

Par Paul Hubert. La communication d’un banquier central peut-elle influencer les anticipations des agents au même titre que les modifications de taux d’intérêt ? A en croire Ben Bernanke, il semblerait que oui.Dans son discours du 18 octobre 2011, Ben Bernanke, gouverneur de la Banque centrale des Etats-Unis, a mis en avant l’intérêt qu’il porte à trouver de nouveaux outils pour que les entreprises et ménages soient en mesure d’anticiper les orientations de politique monétaire futures. On apprend ainsi que le Comité de décision de la politique monétaire (FOMC) étudie les moyens d’accroître la transparence de ses prévisions macroéconomiques. En effet, ces prévisions pourraient être considérées comme un outil de politique monétaire si leur publication influence la formation des anticipations privées. Lire la suite 


Etat & Pouvoirs publics

Chapitre Comment se sont construits les Etats ?

La vie des idées 12/1/2012 La démocratie et les experts

Faut-il considérer que, dans un régime démocratique, la majorité a toujours raison ? Est-ce que les décisions qu’elle prend sont justes et pertinentes ? Ne faut-il pas, au contraire, suivre l’avis des experts ? La réponse de David Estlund est originale : la démocratie est selon lui un régime à la fois légitime et performant. Lire la suite

Le Figaro 11/1/2012 Zone euro : «Il faudra un plus grand fédéralisme budgétaire»

INTERVIEW - Huw Pill, chef économiste Europe de Goldman Sachs, s'attend à une aggravation de la crise économique au premier semestre 2012. Lire la suite

* * *

Chapitre Comment l'Etat-providence contribue-t-il à la cohésion sociale ?

Le Monde 13/1/2012 Contre le discours dominant sur la dette publique

Par Geneviève Azam, Etienne Balibar, Thomas Coutrot, Dominique Méda, Yves Sintomer. Il y a deux manières de raconter ce qui se passe en Europe. Selon le storytelling dominant, nous avons trop dépensé. Experts et éditorialistes devisent sur la France qui, comme les autres pays dépensiers, "vit depuis plus de trente ans à crédit". L'enjeu pour la gauche serait seulement de "donner du sens à la rigueur" en attendant de "relancer la croissance". Lire la suite

Blog OFCE 11/1/2012 Pour défendre le quotient familial

Par Henri Sterdyniak. Certains responsables du Parti socialiste ont repris, début 2012, la thèse selon laquelle le quotient familial est injuste car il ne profiterait pas aux familles les plus pauvres qui ne paient pas d’impôt, et profiterait davantage aux familles riches qu’aux familles pauvres. Ceci dénote une certaine incompréhension du fonctionnement du système socialo-fiscal. Peut-on remplacer le quotient familial par une prestation uniforme de 607 euros par enfant, comme le proposent certains responsables socialistes, s’inspirant d’un travail de la Direction du Trésor ? Ce  niveau de 607 euros n’a aucune justification autre que comptable : le coût actuel global du quotient familial réparti uniformément par enfant. Mais ce coût vient précisément de l’existence du quotient. Un crédit d’impôt, sans garantie d’indexation, verrait vite son pouvoir d’achat relatif diminuer, comme diminue celui des allocations familiales. Lire la suite

Blog Les dessous du social 11/1/2012 Sommet emploi : Yvon Gattaz propose un "contrat première insertion jeunes"

EXCLUSIF - Dans le cadre de la préparation du sommet pour l'emploi du 18 janvier prochain, l'Élysée multiplie actuellement les auditions de mouvements patronaux non représentatifs pour recueillir leurs idées. Alors que Nicolas Sarkozys'entretiendra vendredi en fin d'après-midi les dirigeants de plusieurs organisations (CroissancePlus, Ethic, Parrainer la croissance, CJD, 100000 entrepreneurs...), deux de ses conseillers s'entretiendront ce soir avec Yvon Gattaz, l'ex-président du CNPFaujourd'hui à la tête de deux associations loin d'être anecdotiques : l'association Jeunesse et entreprises (AJE), ainsi que le syndicat des entreprises de taille intermédiaire (ASMEP-ETI). "L'ASMEP-ETI représente tout de même 21% des emplois salariés en France, 30% des exportations, 38% des innovations et 61% des entreprises cotées", explique à 86 ans le toujours fringuant Yvon Gattaz. Lire la suite

Blog de Denis Clerc 11/1/2012 Crédit d’impôt plutôt que quotient familial : une sacrée bonne idée !

Que la France abandonne le quotient familial, qui n’est plus appliqué dans l’Union européenne que par deux pays (Luxembourg et Suisse) et qu’elle adopte un système de crédit d’impôt comme le font déjà la Belgique, le Canada, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la République tchèque et, avec des modalités un peu particulières, l’Allemagne, serait-ce vraiment déraisonnable ? Lire la suite 

Regards croisés sur l'économie 10/1/2012 Quelle efficacité du RSA ?

Compte-rendu de la Conférence nationale d’évaluation. La problématique générale de la conférence, au-delà de l’évaluation d’une politique spécifique, était la suivante : dans quelle mesure les objectifs de lutte contre la pauvreté et d’encouragement de retour à l’emploi de ménages en difficulté sont-ils compatibles ? Cet article expose les principaux résultats des travaux du Comité d’évaluation en y ajoutant les principales idées soulevées lors de la conférence. Lire la suite

* * *

Chapitre Relance ou rigueur, quelles politiques conjoncturelles mettre en oeuvre ?

Le Figaro 14/1/2012 S&P s'explique : «la réponse à la crise n'est pas la bonne»

L'agence de notation estime que les chefs d'Etat ont mal analysé la crise, se concentrant trop sur les déficits budgétaires au lieu de réduire les écarts de compétitivité. Une règle d'or n'y changerait rien, selon elle. Lire la suite

Les Echos 13/1/2012 Pourquoi la France est dégradée

Dans l'analyse diffusée vendredi soir, S&P craint que les mesures de discipline budgétaire annoncées par Paris soient insuffisantes pour atteindre les objectifs de déficit fixés pour 2012 et 2013. Ce qui pourrait se produire si la croissance tombait en dessous des prévisions officielles de +1% et +2%, respectivement pour cette année et l'année prochaine. La France échappe à une dégradation de deux crans. Mais la perspective attachée à sa note reste négative. « Si le déficit public français restait proche des niveaux actuels, conduisant à une hausse graduelle de la dette publique au delà du niveau de 100% du PIB (contre environ 80% aujourd'hui), ou si la croissance économique restait faible pendant une période étendue, ceci pourrait se solder par une baisse ultérieure d'un cran» de la note. Il y a une chance sur trois pour que la dette française soit dégradée dans les deux ans qui viennent. Lire la suite

Project Syndicate 12/1/2012 USA : un redressement trompeur

Par Nouriel Roubini. Depuis quelques mois aux USA les indicateurs macroéconomiques sont meilleurs que prévus. La création d'emplois a redémarré, les secteurs de la production manufacturière et des services se sont quelque peu redressés, même l'immobilier donne des signes d'amélioration et la croissance de la consommation fait preuve d'une certaine résilience. Pourtant malgré cette éclaircie, en 2012 la croissance américaine restera faible et inférieure à la tendance, car les signes de redressement économique sont trompeurs. Lire la suite

Le Monde 9/1/2012 La règle d'or, cette blague de potache

Par Paul Jorion, économiste et anthropologue Certaines notions élémentaires du calcul économique semblent curieusement étrangères aux dirigeants des nations qui constituent la zone euro. Cela les conduit à éroder les principes démocratiques et à précipiter la fin de la monnaie commune. L'instrument pousse-au-crime est le pacte de stabilité et de croissance européen, qui exprime déficit annuel et dette souveraine en termes de points du produit intérieur brut (PIB) et leur fixe des seuils : 3 % maximum pour le déficit, 60 % pour la dette cumulée. Lire la suite 


Transversal 

Blog Une heure de peine 13/1/2012 Le sexisme fait-il vendre ?

Il y a des choses sacrées dans la vie. Les Lego en font partie. Ayant passé un pourcentage important de mon enfance à manipuler les petits blocs plastiques - et un autre pourcentage, non-négligeable, à hurler de douleur après avoir marché pieds nus sur l'un d'entre eux - et ayant, entre temps acquis un certain penchant féministe, la nouvelle gamme volontairement girly de la marque ne pouvait me laisser indifférents. D'autres ont déjà dit mieux que je ne pourrais le faire combien les choix faits sont sexistes, et pseudo-rationalisés sur la base d'études "anthropologiques" de plusieurs années montrant que les filles et les garçons jouent différemment... N'oublions pas, pour autant, que Lego est une entreprise. Est-elle condamnée à être sexiste pour vendre ses jouets ? Lire la suite

Project Syndicate 12/1/2012 2012, année de tous les périls ?

Par Joseph E. Stiglitz. 2011 restera l'année au cours de laquelle beaucoup d'Américains, pourtant généralement optimistes, ont commencé à perdre espoir. Le président Kennedy avait déclaré que la marée montante soulève tous les bateaux ; mais maintenant qu'elle descend, les Américains réalisent que non seulement les plus gros bateaux ont eu la chance d'être portés bien plus loin, mais que les plus petits ont été réduits en morceau. Lire la suite

20 Minutes 12/1/2012 «La politique de réduction du temps travail en France est nettement plus favorable à l'emploi qu'en Allemagne»

INTERVIEW - Mathieu Plane, économiste à l’OFCE, revient sur le débat lancé mercredi par le rapport Coe-Rexecode affirmant que la durée du travail des Français est la plus faible d’Europe... Lire la suite

Télérama 12/1/2012 Panneaux publicitaires : un projet de décret qui l’affiche mal

La loi censée réglementer l'affichage publicitaire est vidée de sa substance. Pire : elle va multiplier les promos géantes sur les immeubles et les écrans numériques énergivores. Les défenseurs de l’environnement se mobilisent. Lire la suite 

Blog Contes publics 12/1/2012 Les Français travaillent-ils moins que la majorité des Européens ? COE-Rexecode relance le débat

La polémique sur les 35 heures va-t-elle repartir ? L'institut COE-Rexecode, proche du patronat, s'y emploie. Il a publié, mercredi 11 janvier, des données inédites d'Eurostat montrant que la France a été en 2010 l'un des pays de l'Union européenne où les salariés à temps complet ont le moins travaillé : 1 679 heures, juste devant la Finlande (1 670 heures) et loin derrière l'Allemagne (1 904 heures). Or, jusqu'alors l'organisme statistique européen plaçait la France un peu au-dessous de la moyenne européenne, mais pas en queue de peloton. Lire la suite

Telos 11/1/2012 TVA sociale ou dévaluation fiscale ?

Par AGNÈS BÉNASSY-QUÉRÉ & BENJAMIN CARTON. La « TVA sociale » est de nouveau d'actualité. Le principe est simple : il s’agit de transférer quelques points de cotisations sociales (employeurs et/ou employés) vers la TVA ; d’abaisser le coût du travail et de reporter la charge fiscale sur la consommation. Le but est triple : stimuler l’emploi par une baisse des charges sociales ; redresser le solde commercial en améliorant la compétitivité-prix de nos exportations (soumises à la TVA de nos partenaires) tout en taxant pleinement nos importations (soumises à notre TVA) ; améliorer l’efficacité de notre économie en nous appuyant davantage sur un impôt réputé peu distorsif. Lire la suite

Libération 10/1/2012 Les leçons de décembre 1932

Par ALAIN LIPIETZ Délégué d’Europe Ecologie à la crise et la dette. Les conclusions après le énième sommet de l’Union européenne destiné à «sauver l’euro» ont entraîné de nouveau la quadruple peine : politiques d’austérité, récessions, déficits et dégradation du crédit des Etats. Et si la première expliquait les trois autres ? Revenons aux leçons de l’histoire. Nous sommes en 1932. Il y a trois ans, l’effondrement de Wall Street a précipité le monde dans la Grande Dépression. Bien sûr, les racines de la crise sont ailleurs : les Années folles ont vu se creuser des inégalités grosses d’une crise de surproduction. Un New Deal est nécessaire entre capital et travail, mais d’abord il faut apurer le passé. Lire la suite

Blog Régime d'opinion 10/1/2012 Les paradoxes du 21 avril

Par Alain Garrigou. En se rapprochant, l’élection présidentielle de 2012 suscite des évocations du 21 avril. Ce jour sans année est devenu le symbole de la surprise électorale. En 2002, il s’agissait de la qualification du candidat de l’extrême droite pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. Sidération sans lendemain puisque ce deuxième tour ne lui apporta pas beaucoup de ralliements et que Jean Marie Le Pen fut littéralement balayé par son concurrent, avec moins de 20 % des suffrages exprimés. La nature de la surprise biaisa alors quelque peu la compréhension de l’événement, le ramenant à sa singularité au lieu d’en révéler la logique. Il est vrai que la surprise ne guide guère vers les ressources de la rationalité. En évoquant préventivement un 21 avril, à l’envers ou à l’endroit, les commentateurs nous tirent aujourd’hui sur ce terrain des paradoxes du vote. Lire la suite

Le Monde 9/1/2012 "Acheter français" : du charlatanisme en économie

Par Jean-Luc Gaffard, Sarah Guillou, Lionel Nesta, OFCE Sciences Po. La campagne électorale donne du poids aux propositions simplistes quand elles ne sont pas simplement démagogiques. Il en est ainsi du slogan "acheter français" qui semble faire écho à la nécessité de réindustrialiser la France. Quoi de plus simple, en effet, pour y parvenir que de convaincre les résidents d'acheter les produits de leur propre pays. C'est, en outre, davantage acceptable politiquement que deprôner d'entrée de jeu le retour au protectionnisme. L'emploi devrait y gagner en même temps que la balance du commerce extérieur. Mais voilà, l'économie n'est pas une arithmétique sociale. Lire la suite

Non Fiction 3/1/2012 "L'économie doit changer de cadre conceptuel". Grand entretien avec André Orléan

L'entretrien en ligne