TD 2 - Corrélation et causalité : l'inflation et le chômage

Catégorie parente: Monnaie et financement
Catégorie : Pourquoi et comment réguler la création monétaire ?
Mis à jour le jeudi 8 mars 2012 05:52
Publié le mercredi 29 février 2012 06:30

 

Objectifs :
- savoir mettre en évidence des corrélations
- distinguer corrélation et causalité

TD à réaliser en ayant lu la fiche méthode Corrélation - Causalité

Doc 1 – Relation entre le taux de chômage et le taux d’inflation aux Etats-Unis entre 1960 et 1969

source : d’après U.S. Bureau Of Labor Statistics et Wikipedia,
note : image sous licence Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 Unported, 2.5 Générique, 2.0 Générique et 1.0 Générique.

1. Décrire – Faites une phrase utilisant la donnée de 1960 et permettant d’en donner le sens.
2. Décrire – Quel lien peut-on établir entre taux d’inflation et taux de chômage aux Etats-Unis dans les années 1960?
3. Justifier – Le lien statistique que vous avez repéré peut-il être le signe d’une causalité ? Si oui, quelle pourrait-être la « cause » de l’autre ?


Doc 2 – La courbe de Phillips

En ces temps de crise où la croissance est en berne et où le chômage se fait plus menaçant, les DRH des entreprises ne doivent guère avoir de difficultés à résister aux éventuelles demandes d'augmentation de salaire. Les salariés ont d'autant plus de mal à obtenir satisfaction en la matière que le chômage est élevé. C'est cette relation que le Néo-Zélandais Alban William Phillips avait observée et représentée graphiquement en 1958.

Le taux de chômage et le taux de variation des salaires sont inversement reliés : quand le taux de chômage est élevé, la hausse possible des salaires est faible, et inversement. Or, quand les salaires montent rapidement (au-delà d'un certain seuil situé par les modèles des économistes aux environs de 2 % ou 3 %), les entreprises se rattrapent en augmentant leurs prix, ce qui a un impact significatif sur l'inflation générale. La relation observée par Phillips a de ce fait aussitôt été interprétée comme une relation inverse entre inflation et chômage.

Inflation ou chômage ?

En matière de politique économique, il en ressort l'idée d'un arbitrage entre inflation et chômage : une politique de lutte contre le chômage se " paierait " par un surcroît d'inflation ; réciproquement, une politique de lutte contre l'inflation entraînerait davantage de chômage. Autant dire qu'une telle conclusion a nourri bien des débats.

Les économistes de tous horizons ont utilisé la courbe de Phillips. Les uns pour vilipender les politiques de relance (inflationnistes), les autres pour dénoncer les politiques de lutte contre l'inflation (créatrices de chômage).

La courbe de Phillips, Jézabel Couppey-Soubeyran, Alternatives Economiques n° 310 - février 2012

1. Expliquer - Quelle « variable cachée » permet d’expliquer le lien entre taux d’inflation et taux de chômage ?
2. Expliquer – Que signifie la phrase soulignée ?

Doc 3 - Taux de chômage et taux d’inflation en France de 1967 à 2006

Source : Insee pour le taux de chômage, et France inflation pour le taux d’inflation

 

1. Décrire – Comparez les données de 1967 à celles de 2006.
2. Discuter – Ce graphique confirme-t-il la relation observée au doc 1 ?
3. Expliquer – Comment expliquer la situation constatée entre 1967 et 1981 ?

 

 

 

Retour au sommaire du chapitre