Epreuve composée : Comment expliquer le développement du financement des entreprises par les marchés financiers dans les années 80 ?

Catégorie parente: Monnaie et financement
Catégorie : A quoi servent les banques et les marchés financiers ?
Mis à jour le mardi 27 mars 2012 11:07
Publié le mardi 27 mars 2012 11:07

 

Première partie : Mobilisation des connaissances (6 points)

1. Quels sont les avantages et les inconvénients respectifs du financement d’un investissement par l’émission d’actions et par l’émission d’obligations ? (3 points)
2. Pourquoi les comportements sur les marchés financiers sont-ils parfois qualifiés de « prophéties auto-réalisatrices » ? Illustrez votre raisonnement à l’aide d’un exemple de votre choix.

Deuxième partie : Étude d’un document (4 points)

Document 1 :

3. Comparez l’évolution du taux de marge et du taux d’investissement en France.

Troisième partie : Argumentation s’appuyant sur un dossier documentaire (10 points)

Sujet : Comment expliquer le développement du financement des entreprises par les marchés financiers dans les années 80 ?

Document 2 : Evolution des taux d'intérêt réels et du taux de croissance réelle



Source : Comptes nationaux, « base 80 », in L'évolution de la dette publique en France entre 1980 et 1997,  Philippe Marini, RAPPORT D'INFORMATION du SENAT 413 (98-99)

 

Document 3 : Evolution des modes de financement

Part du total des financements des entreprises, en %

1975

1980

1987

1990

1998

2002

Autofinancement

46.4

48.2

57.5

46.6

56.8

37

Emission d’actions

6.8

13.5

18.3

16.1

26.4

33,1

Emission de titres du marché monétaire et obligations

6.3

4.4

4.3

7.2

8.7

12,5

Endettement auprès d’établissements de crédit

38.3

31.0

17.1

28.2

7.2

17,5

www.insee.fr

Document 4 : L’intensification de la circulation internationale des capitaux

La circulation internationale des capitaux est devenue depuis quelques décennies la face la plus visible de la globalisation financière. […] Cette accélération s’explique largement par le développement des investissements de portefeuille qui, pour l’essentiel, se font entre pays industrialisés : en achetant des titres émis sur les marchés boursiers et surtout obligataires des autre pays développés, les investisseurs diversifient leurs risques financiers. Cette phase d’intensification de la circulation internationale des capitaux a été ainsi étroitement liée à la place accrue des marchés financiers dans les économies occidentales.

Comprendre les marchés financiers, Cahiers Français n°361, Mars-Avril 2011, La documentation Française.