Dissertation - Le marché du pétrole

Catégorie parente: Marchés et sociétés
Catégorie : A quoi sert la concurrence (2012-2013)
Mis à jour le mercredi 12 septembre 2012 15:39
Publié le vendredi 2 décembre 2011 09:35

Sujet : Analyser les causes des variations du prix du pétrole et leurs effets sur les comportements des agents économiques


Doc 1 - Evolution du cours du baril de brent en euros

note : le brent est une variété de pétrole
source : Insee, Séries longues des prix du pétrole, 2012

 

Doc 2 - Bilan du pétrole

Unité : Millier de tonnes   

1973

1979

 1985

 1990

1995

2000

2005

2009p

Consommation finale énergétique

 87 420

 82 728

 65 525

 68 439

 71 677

 71 057

 71 101

 65 070

          Sidérurgie

 2 457

 1 768

  420

  340

  138

  83

  32

  25

          Industrie

 23 509

 20 747

 10 234

 9 129

 8 476

 7 179

 6 447

 4 988

          Résidentiel-Tertiaire

 33 655

 27 186

 20 079

 16 328

 16 288

 14 316

 14 316

 12 083

          Agriculture

 2 845

 2 920

 2 659

 2 690

 3 421

 3 452

 3 414

 3 226

          Transports

 24 954

 30 107

 32 133

 39 952

 43 354

 46 027

 46 892

 44 748

 p = provisoire
Source : Service de l'observation et des statistiques - bilan de l'énergie

 

Doc 3

Depuis quelques années, les variations du prix du pétrole pourraient être comparées au mouvement d’une balle rebondissant dans un ascenseur qui monte : il y a une tendance de fond à la hausse, avec en plus le risque de fortes fluctuations.
L’accroissement de la production de brut devrait demeurer la principale contrainte pesant sur les prix. Pour des raisons tant géologiques que politiques, les compagnies internationales ont de plus en plus de mal à augmenter leur offre et sont obligées de se tourner vers des gisements toujours plus techniques (offshore très profond, pétroles technologiques, etc.), donc toujours plus coûteux. Quant aux compagnies nationales des pays exportateurs, elles développent avec prudence de nouvelles capacités, dans la crainte d’un "contre-choc" à court terme et afin d’optimiser leurs revenus pétroliers à moyen-long terme.
En revanche, les besoins en énergie continuent d’augmenter dans les pays émergents où l’élévation du niveau de vie permet aux classes moyennes de s’équiper en automobile ou en électroménager.
A l’horizon de quelques années, il n’y a donc aucune raison d’espérer que la tendance haussière ne s’inverse. Cependant, il y a un côté positif dans cette situation : le prix élevé du pétrole favorise le développement des énergies alternatives qui peuvent devenir économiquement viables.

Dossier « Les prix du pétrole », sciences.gouv.fr, 2007

Doc 4

Ce caractère inélastique [de la demande] au prix du pétrole à court terme est un phénomène connu. Faute de pouvoir se passer de carburant, les ménages et de nombreuses entreprises ne peuvent que prendre acte de la dégradation de leur pouvoir d'achat et réduire leurs dépenses sur d'autres postes. D'où la colère des routiers, des agriculteurs et des pêcheurs un peu partout en Europe, et le durcissement prévisible des négociations salariales, chacun des partenaires sociaux tentant de faire supporter par l'autre la charge de l'ajustement des revenus réels. Avec le temps toutefois, la contraction du revenu national ou le ralentissement de la croissance dans les pays consommateurs finit par peser sur la demande mondiale de pétrole, et donc sur le prix du brut.

De même, la rigidité de l'offre à court terme résulte des délais nécessaires pour la découverte et la mise en valeur des gisements à coût marginal plus élevé, ou bien pour le développement de sources d'énergies alternatives. A moyen terme cependant, la production mondiale de brut ne peut être que stimulée par la plus grande profitabilité de l'offre.

Le ralentissement de la demande conjugué au redressement de la production sont de nature à ramener les prix vers des niveaux plus raisonnables, compatibles avec la poursuite de la croissance mondiale.

Jacques Adda, « Le choc permanent », Alternatives Economiques n° 271, juillet 2008

Retour au sommaire du chapitre