SESâme

  • Fiches Méthodes

    Des fiches méthodes pour une préparation progressive au baccalauréat

  • Entretiens

    Des entretiens avec des chercheurs pour être au plus près de l'actualité des débats du programme

  • Revue de presse

    Une revue de presse hebdomadaire pour suivre l'actualité du programme SESâme

  • Lexique

    Un lexique pour une meilleure maîtrise du vocabulaire des sciences sociales

  • Lectures

    Des conseils de lectures adaptés aux lycéens pour aller plus loin

  • Filmographie

    Des films de fiction ou documentaires pour un autre regard sur le programme

Identification

S'abonner à la Newsletter

Activité 1 - Comment se forment les prix ? L’exemple du blé

Objectifs :
- comprendre les facteurs qui influencent l'offre et la demande d'un produit
- comprendre comment se forment les prix sur un marché

 

Document 1 : Avec la sécheresse les prix alimentaires augmentent

bfm tv

1. Décrire – Quelle a été l'augmentation du prix du blé aux Etats-Unis au cours des deux mois précédant le reportage ?
2. Expliquer - Montrez que l'évolution du prix du blé a une influence sur le prix d'autres produits.
3. Résumer – A l'aide d'un schéma, décrivez la chaîne des intermédiaires entre un producteur de blé et un consommateur final de viande.

 

Document 2 – Les déterminants de l'offre de blé

Suite à une augmentation de la concurrence ces dernières années, Arvalis-Institut du Végétal a mis en place un Observatoire international qui a pour but de mesurer la compétitivité des blés français par rapport à ses principaux concurrents.

Il ressort que les blés russes et ukrainiens sont très compétitifs en sortie d’exploitation grâce à des coûts de production faibles, quasiment deux fois inférieurs à ceux de la France. En revanche, les coûts de mise sur le marché sont plus élevés, de l’ordre de 40-45 €/t contre 15-20 €/t en France.

Si les blés français bénéficient d’une distorsion de concurrence de l’ordre de 35 €/t grâce aux aides européennes, ils pâtissent de coûts de main d’œuvre beaucoup plus élevés. Ainsi, un chauffeur sera payé deux à trois fois moins cher en Russie ou en Ukraine qu’en France. Cette distorsion de concurrence est évaluée à 60 €/t en Ukraine. (…).

Les Russes sont des concurrents sérieux, car leurs blés sont de très bonne qualité, voire même supérieure à celle des blés français. Les Ukrainiens visent avant tout la quantité et ne se positionnent donc pas tout à fait sur le même créneau. La concurrence de l’Argentine est plus limitée, car le blé est en compétition avec d’autres cultures, telles que le maïs, le soja, ou l’orge brassicole. De plus, la double culture orge – soja est plus avantageuse sur le plan économique que le blé – soja.

Pour améliorer leur compétitivité, les céréaliers hexagonaux doivent viser la qualité et des hauts niveaux de productivité, le rendement divisant les charges. La maîtrise des charges, et plus spécifiquement les charges fixes comme les frais de main d’œuvre et de mécanisation, est également essentielle pour être compétitif.

« Blé tendre, Maîtriser les charges fixes pour être plus compétitif sur le marché international » Arvalis-Institut du végétal, juin 2012

 

1. Analyser: De quoi se composent les coûts de production pour les céréaliers ?
2. Expliquer : Pourquoi le niveau des coûts de production est-il si important pour les producteurs de blé ?
3. Analyser : sur quoi peut reposer la compétitivité d'un céréalier ?
4. Expliquer : Expliquez la phrase soulignée.
5. Analyser : Quel peut être l’effet sur l'offre de blé d’une anticipation de très forte baisse des prix ?

 

Document 3 : Les déterminants de la demande de blé

 

L’utilisation mondiale de blé destiné à la consommation humaine directe devrait atteindre 474 millions de tonnes, en hausse de 1 pour cent par rapport à 2010/11. Ainsi, la consommation annuelle par personne est estimée à 68 kg, un niveau similaire à celui des deux dernières campagnes, signe que l’utilisation alimentaire mondiale de blé continue de suivre le rythme de croissance moyenne de la population mondiale. Parmi les pays les plus peuplés, la consommation de blé par habitant en Chine pourrait poursuivre sa tendance à la baisse, et s’établir à un peu moins de 64 kg, comparé à 73 kg au début du millénaire. La baisse progressive de la consommation de blé par habitant en Chine est principalement due à la hausse de la consommation de produits alimentaires à plus forte valeur ajoutée. (...)

Selon les dernières prévisions, l’utilisation fourragère totale de blé devrait s’élever à 131 millions de tonnes, (...). Ces dernières années, l’utilisation de blé fourrager a augmenté en raison de la compétitivité des prix par rapport aux céréales secondaires. En 2011/12, la forte reprise de la production de blé dans les pays de la CEI et la hausse des réserves mondiales de blé, alors que l’offre de maïs reste tendue, sont parmi les principaux facteurs de l’essor de l’utilisation de blé pour l’alimentation animale. Les augmentations les plus rapides sont attendues en Chine, dans l’UE et aux États-Unis.

Les autres utilisations du blé comprennent l’utilisation industrielle et les semences. (...). L’utilisation industrielle de blé a augmenté au cours de la dernière décennie, principalement en raison de l’essor de l’utilisation de blé comme matière première pour la production de biocarburants (éthanol). Selon le Conseil International des céréales (CIC), le blé utilisé pour la production industrielle en 2011/12 pourrait atteindre 21 millions de tonnes, 1 million de tonnes de plus qu’en 2010/11. La fabrication d’amidon constitue la principale utilisation industrielle du blé, suivie par la production de biocarburants.

Perspectives de l'alimentation, novembre 2011, FAO (Organisation des Nations Unies Pour l'alimentation et l'agriculture )

1. Calculer : Calculez la part de chacune des trois composantes qui constituent l’essentiel de la demande de blé.
2. Expliquer : En Chine, pays en forte croissance, le revenu moyen des consommateurs augmente. Comment expliquer alors que leur consommation moyenne de blé diminue ?
3. Expliquer : Montrez que la demande de blé dépend du prix du blé par rapport à celui d'autres biens.
4. Analyser : Quel peut être l’effet, sur la demande de blé, d’une anticipation de hausse de son prix ?

 

Exercice de synthèse

1. Synthétiser : Réalisez deux schémas : l'un résumant les facteurs influençant l’offre et l'autre les facteurs influençant la demande d’un produit.

 

Document 4 : Comment les économistes modélisent-ils la formation des prix ? - Les « lois » de l’offre et de la demande

© SESâme, 2012 - télécharger le document au format ppt

 

Document 5 : Comment les économistes modélisent-ils la formation des prix ? - La réalisation de l’équilibre

© SESâme, 2012 - télécharger le document au format ppt

Share

Films pour les SES

Une liste de films utilisables dans le cadre des différents chapitres.

Consultez...

Livres pour les SES

livre-nbLivres accessibles aux élèves pour approfondir le programme.

Consultez...

Tous les TD (utilisables aussi en AP)

oeilTous les TD de SESâme en un clin d'oeil. Consultez...

Les évaluations

logo-eval-mesure-nbToutes les évaluations de SESâme en un clin d'oeil. Consultez...