Revue de presse du 4 au 10 décembre 2011

Catégorie : Revues de presse

Entreprises & Organisations

Chapitre Qui crée des richesses et comment les mesurer ?

Le Monde 07/12/2011 Assez de mythes : le nucléaire est plus cher que les énergies renouvelables

Par Sandrine Mathy, Réseau action climat (RAC), Isabel Autissier, WWF France, Adélaïde Colin, Greenpeace France. L'affirmation est martelée au point de passer pour une évidence : le nucléaire coûterait moins cher que les énergies renouvelables. "Corollaire" : diminuer la part du premier pour développer les secondes, comme le propose par exemple l'accord Europe Ecologie-Les Verts-PS, augmenterait le prix de l'électricité, appauvrirait les ménages et amènerait les usines à délocaliser. Pourtant, cette affirmation est déjà fausse et le sera encore plus à l'avenir. Lire la suite

* * *

Chapitre Quel partage des richesses produites ?

Blog EcoInter View 10/12/2011 25%

En France, les ménages les plus aisés consacrent un quart de leur panier de consommation aux biens mondialisés. Parmi ces biens figurent notamment l’automobile, l’audiovisuel, les appareils photographiques et autres matériels informatiques. Lire la suite (voir le graphique par déciles)

La Croix 09/12/2011 La prime de Noël sera cette année de 152 euros

Le montant de la prime de Noël, accordée par le gouvernement à certains bénéficiaires de minima sociaux, a été fixé à 152,45€, selon un décret publié vendredi 9 décembre au Journal officiel. Lire la suite

L'Humanité 09/12/2011 Huit millions de Français n'ont pas les moyens de se chauffer

"Huit millions de personnes souffrent du froid parce qu'elles n'ont pas les moyens de chauffer leur logement": la campagne d'hiver de la Fondation Abbé Pierre alerte cette année sur la "précarité énergétique", en réclamant "une action massive" des pouvoirs publics. Lire la suite

Les Rendez-vous de crise de l'EHESS 12/2011 Banqueroute, qui doit payer ?

Avec Marie-Laure Legay, Benoît Coeuré, Gérard Béaur et Pierre-Cyrille Hautcoeur. Face au marasme qui semble s’être installé dans la durée et dont l'étendue et la multiplicité des formes nous réservent probablement bien des surprises et des épreuves, l'EHESS souhaite mettre à contribution la diversité des voies d'approche dont elle dispose. Cet observatoire, inauguré en 2009, et ouvert aux rebonds de l'actualité, se veut un lieu de rendez-vous permettant la confrontation et l’analyse de l’événement.  Chercheurs, acteurs et citoyens pourront y débattre, confronter leurs propositions, et échanger leur vision de l’avenir dans cette période mouvementée. Ecouter en ligne


Marchés & Sociétés

Chapitre Quelle est la place des liens marchands dans les liens sociaux ?

Le Monde 05/12/2011 "La Subsistance de l’homme", de Karl Polanyi

Pour l'historien du libéralisme qu'est Polanyi, le marché est une invention moderne. L'économie de marché n'a pas toujours existé. Comme l'écrit Bernard Chavance, professeur à Paris-VII, dans l'introduction : "Pour lui, la domination de la société par l'économie est un phénomène unique et récent dans l'histoire." S'intéressant à la Grèce classique, Karl Polanyi montre ainsi qu'on ne trouve pas une institution telle que le marché dans l'Antiquité. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi sert la concurrence ?

La Tribune 09/12/2011 Top départ pour la concurrence entre les trains

Dimanche, Thello, la coentreprise de Veolia et de Trenitalia, lancera le premier train privé sur une ligne internationale au départ de France entre Paris et Venise. Mais il faudra attendre avant une vraie libéralisation. Lire la suite

Rue89 09/12/2011 Pénurie : y aura-t-il du beurre pour Noël en Norvège ?

Tine est la plus grosse coopérative norvégienne de produits laitiers et détient le quasi-monopole sur la production. Bien entourée par ce mur de taxes, la coopérative a enregistré des revenus s'élevant à 19 milliards de couronnes (2,5 millliards d'euros) en 2009. Tine informe que le manque d'approvisionnement pourrait durer jusqu'à la fin de la première semaine de janvier 2012. Lire la suite

La Tribune 08/12/2011 Ententes et cartels : découvrez les 10 plus grosses amendes infligées depuis 2000

Pour s'être mis d'accord sur le prix des lessives en France pendant sept ans, de 1997 à 2004, les quatre principaux fabricants de lessive viennent de se faire sanctionner par l'Autorité française de la concurrence. "Le cartel (...) a concerné toutes les gammes des grandes marques de lessive commercialisées en France (...) Toutes les formes de lessive étaient incluses dans l'entente : poudre, liquide ou tablettes", précise l'Autorité de la concurrence dans un communiqué. Les marquesincriminées sont notamment Ariel, Skip, Le Chat, Dash, Omo, Super Croix, Gama, Persil et X Tra. Lire la suite

Les Echos 09/12/2011 Airbus rejette la menace américaine de sanctions

Airbus a rejeté vendredi la menace américaine de sanctions dans le conflit transatlantique sur les subventions aéronautiques et estimé s'être conformé aux recommandations de l'OMC.
Les Etats-Unis ont rejeté vendredi le plan de l'Union européenne pour supprimer les subventions à Airbus et annoncé leur intention de demander l'autorisation à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) d'imposer des sanctions. Lire la suite

* * *

Chapitre Les marchés sont-ils efficaces ? 

Challenges 09/12/2011 La vérité sur le manque de logements en France

DECRYPTAGE La plupart des experts assurent depuis des années que la hausse des prix dans l'immobilier serait essentiellement le fait d'une pénurie. Il faudrait soit-disant construire un million de logements. Mais cette estimation ne repose sur rien. Lire la suite

Les Echos 06/12/2011 Les « marchés carbone » doivent encore faire leurs preuves

Après l'Union Européenne, les autres grands pays développés et la Chine s'engagent sur la voie des marchés carbone. Mais les ambitions et les règles imposés aux industriels ne sont pas forcément les mêmes. Lire la suite

Le Monde 05/12/2011 Il faut définanciariser l'économie

Par André Orléan, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS). L'économie européenne connaît une crise d'une gravité extrême, sans précédent depuis la crise des années 1930. Elle touche simultanément la finance, la monnaie et l'emploi. Concevoir des réponses appropriées suppose qu'un juste diagnostic soit porté sur la nature des difficultés que nous traversons. Or le diagnostic lui-même ne fait pas l'unanimité. Si la responsabilité de la sphère financière est le plus souvent mise en avant, elle donne lieu à deux lectures contrastées. Une première interprétation, celle que défend le G20 depuis le sommet de Washington du 15 novembre 2008, met en cause spécifiquement les "dérives" du système financier. Lire la suite


Socialisation & Groupes sociaux

Chapitre Les comportements individuels sont-ils naturels ou socialement construits ?

Le Figaro 07/12/2011 Les médias n'aiment pas donner la parole aux femmes

Avec seulement 18 % de femmes consultées comme spécialistes, les hommes continuent de se tailler la part du lion (82 %) sur la place médiatique. Sept fois mois présentes que les hommes, les expertes ont encore du chemin à faire avant de véhiculer à plus grande échelle leur savoir et leur opinion sur les ondes, les plateaux télévisés ou dans la presse. Aujourd'hui, quand les femmes sont invitées, c'est avant tout comme témoin, victime, mère ou… potiche. La sensibilité, l'émotion reste leur apanage. C'est le constat de la commission sur la place des femmes dans les médias remet mercredi son rapport à Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités. Lire la suite Le rapport en pdf

* * *

Chapitre Comment se forment les groupes sociaux ?

SLATE 10/12/2011 Cent ans d'entre soi au club des Cent

La devise du club le plus secret de la gastronomie française est: «Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es.» Lire la suite

Contre Info 09/12/2011 Emmanuel Todd : une nouvelle caste de riches a pris le pouvoir

Emmanuel Todd bataille contre l’idée dominante selon laquelle la crise serait due à l’irresponsabilité des emprunteurs, et insiste sur la bonne affaire que constitue la dette d’Etat pour les détenteurs de capitaux. Face à Berlin, qui juge-t-il, a mené une politique commerciale et industrielle déloyale envers ses partenaires, il conviendrait de faire preuve d’une certaine « brutalité » dans les négociations, en raison de « rigidités » qui sont selon lui un « trait culturel » allemand. Emmanuel Todd s’entretien avec Ruth Elkrief, 2 décembre 2012. Lire l'interview

La vie des idées 08/12/2011 Les quartiers populaires comme laboratoire social Retour sur Le village dans la ville

Classique des sciences sociales, Le village dans la ville de Michaël Young et Peter Wilmott, réédité en France, est d’une brûlante actualité pour comprendre les échecs des politiques de la ville. Modèle d’enquête ethnographique, il traite avec brio des aspects familiaux du relogement et du rôle du quartier dans la socialisation. Lire la suite

Le Café pédagogique Ce ne sont pas les peurs des familles populaires qui expliquent les inégalités d'orientation

On a longtemps cru qu'une partie des décalages d'orientaiton étaient due à un phénomène d'auto-sélection des jeunes de milieu défavorisé. Et vous vous dites à propos de cela que l'on a fait des "erreurs" et des "omissions". Lire l'interview de Sylvain Broccolichi

Le Monde Magazine Bienvenue chez les riches

C'est ici que vit Johnny Hallyday. Ici que s'est connu le couple Sarkozy. Ici, dans cet écrin de verdure, que les habitants affichent le plus haut revenu de France. La crise ? A Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), on est immunisé.[...] "C'est comme une succession de niches de verdure qui s'emboîtent, nous avait expliqué Monique Pinçon-Charlot, sociologue de la grande bourgeoisie, qui connaît bien le lieu. Marnes et ses forêts protectrices, le parc fermé, la propriété privée au sein de ce parc... Nicolas Sarkozy et Carla Bruni se sont rencontrés ici, ce n'est pas un hasard. De la Villa Montmorency, dans le 16e arrondissement de Paris, où habite Carla, au cap Nègre où ils passent leurs vacances, jusqu'à ce parc, voilà l'ordinaire des familles avec beaucoup d'argent : la circulation d'un parc privé à l'autre..." Lire la suite

L'Observatoire des inétgalités 09/12/2011 La représentation des catégories socioprofessionnelles à la télévision

79 % de cadres supérieurs contre 2 % d’ouvriers apparaissent dans les programmes de télévision. Cette représentation est en complet décalage avec la réalité sociale. Lire la suite

Le Monde 06/12/2011 La "France d’à côté" ne se sent plus représentée

La société française se fissure, une partie fait le constat d'un "abandon démocratique". C'est la "France des invisibles", la "France d'à côté", celle qu'on n'entend pas, dont on ne relaie pas les colères et qui se sent de moins en moins représentée. Avec des outils d'analyse différents, des sociologues, des géographes, des politologues et des spécialistes de l'opinion travaillant pour des institutions différentes et parfois concurrentes arrivent au même diagnostic. A cinq mois de l'élection présidentielle, ils partagent la même conviction : la clé de l'élection se trouve dans la réponse que les candidats sauront apporter à cette partie de l'électorat, de plus en plus nombreuse, qui oscille entre colère sourde et résignation rageuse. Lire la suite

Le Monde 05/12/2011 99 % contre 1 %, idée de génie

Tout commence par une formule aiguisée comme un slogan marketing, "Nous sommes les 99 %" ; induisant d'évidence son écho "Ils sont le 1 %". Jusqu'ici, le débat public, de tous bords, était dominé par la colère ; une immense colère contre ceux accusés d'avoir mené l'Amérique vers cet état de décrépitude ; une colère protéiforme, parfois haineuse et surtout diffuse : contre l'Etat fédéral, le Congrès, Wall Street en général ou les banquiers en particulier, les syndicats, les "feignants"(les sans-emploi), les immigrés, les corrompus, les "progressistes", pour le Tea Party, ou les "fascistes", pour la gauche activiste, sans oublier le principal, Barack Obama, perçu, c'est selon, comme un "socialiste" masqué ou, à l'inverse, comme un "suppôt de la finance". Le coup de génie - au diable les outrances - est d'avoirdésigné un ennemi unique, unificateur et évident pour tous : le "1 %". Et de l'identifier par un seul sigle : Wall Street. Lire la suite

* * *

Chapitre La déviance est-elle un phénomène normal ?

Le Monde 07/12/2011 Sanctionner l'usage de stupéfiants par une contravention ?

Actuellement, l'usage de stupéfiants est puni d'une amende maximale de 3 750 euros et d'un an d'emprisonnement. Une proposition de loi, adoptée le mercredi  7 décembre par le Sénat, entend modifier ces sanctions. Au lieu d'être un délit, le premier usage – et lui seul – deviendrait une contravention, assortie d'une amende de 68 euros. C'est une "suite logique" aux conclusions d'un rapport publié en juillet 2011 par la mission parlementaire d'information sur les toxicomanies, précise Jacques Mézard, président radical du groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) au Sénat, et rapporteur du texte. UNE DÉPÉNALISATION DE FAIT Lire la suite

Non Fiction 06/12/2011 Les mouvement sociaux en démocratie

Une synthèse sur les mouvements sociaux français et leurs évolutions depuis les années 1990.  La démocratie protestataire, parue dans la collection de poche des Presses de Sciences Po, entend faire une présentation synthétique de l’actualité des mouvements sociaux dans leurs diversités en France depuis les années 1990, en les abordant comme des phénomènes occupant une place centrale en démocratie et non comme des objets marginaux de la science politique. L’ouvrage se compose de cinq chapitres qui, tout particulièrement pour certains, entendent remettre en question des idées reçues journalistiques, et même sociologiques, sur les mouvements sociaux actuels. Lire la suite

Le Monde 06/12/2011 Prostitution : l'Assemblée affirme "la position abolitionniste de la France"

Droite et gauche ont voté mardi à l'Assemblée, avec un rare consensus, en faveur d'une résolution réaffirmant "la position abolitionniste" de la France en matière de prostitution. Présentée par tous les présidents de groupes politiques à l'Assemblée, cette déclaration de principe devait être suivie dans la soirée du dépôt d'une proposition de loi, très concrète celle-là, sur la pénalisation des clients, à l'image de ce qui se fait en Suède depuis 1999. Lire la suite

Libération 06/12/2011 Etats-Unis : «Ma maman est lesbienne et elle n'a pas besoin d'être soignée»

Un petit garçon a laissé sans voix la candidate républicaine homophobe Michele Bachmann. Lire la suite

SLATE 05/12/2011 Royaume-Uni: les émeutiers en voulaient à la police

La haine de la police est une des causes les plus importantes des émeutes de l’été 2011 au Royaume-Uni selon une étude du Guardian réalisée en collaboration avec laLondon School of Economics. Pour cette enquête sur les motivations et les profils des émeutiers impliqués, plus de 270 manifestants venant de Londres, Birmingham, Liverpool, Nottingham, Manchester et Salford ont été interrogées. Lire la suite

Sud Ouest 01/12/2011 Le fisc a des égards pour la milliardaire

Liliane Bettencourt, qui avait dissimulé en Suisse près de 100 millions d'euros, ne sera pas poursuivie pour fraude fiscale. Le gouvernement opte pour une transaction amiable. Lire la suite

Sciences Humaines 12/2011 Comment s'est imposée la cause des surdoués

Comment en France des enfants « surdoués » en sont venus à être considérés comme des élèves vulnérables méritant des attentions spécifiques ? C’est ce qu’a cherché à comprendre le sociologue Wilfried Ligner. En France, le sujet reste longtemps marginal. Il émerge surtout comme une cause militante, autour d’une association pionnière crée à Nice en 1971 : l’Association nationale pour les enfants surdoués (Anpes). Elle réclame la mise en place de dispositifs spécifiques et le développement de la détection des « surdoués ». Elle fait appel à deux registres : l’un, psychologique, insiste sur la souffrance des enfants surdoués, l’autre, politique, soutient au nom du bien-être collectif que ces enfants constituent une richesse inexploitée. Les réactions sont globalement négatives.  Lire la suite


Monnaie & Financement

Chapitre D'où vient la monnaie ?

Le Monde 07/12/2011 Prédire la fin de l'euro n'est plus inconcevable

Du plus sombre au moins noir, les scénarios évoquent les faillites en chaîne, les scènes de panique d'épargnants courant au guichet de leur banque à l'image desbank run américains de la crise de 1929, suivie de la banqueroute desdits établissements. Le tout dans un contexte d'appauvrissement général et de récession plus ou moins profonde selon la robustesse des pays. Bref, une catastrophe que l'on ne peut toutefois pas "balayer d'un revers de la main", reconnaît Jean Pisani-Ferry, du cercle de réflexion bruxellois Bruegel. Lire la suite

* * *

Chapitre A quoi servent les banques et les marchés financiers ?

Libération 09/12/2011 «L'objectif du sommet était de faire plaisir à la BCE»

L'accord européen -sans la Grande-Bretagne- est-il la bonne solution aux malheurs de l'Europe ? Décryptage avec Charles Wyplosz, économiste, professeur à l'Institut universitaire de hautes études internationales de Genève. Lire l'interview

Blog Déchiffrages 07/12/2011 Quatre paradis fiscaux classés AAA

Aucun pays de l’Union européenne n’échappe donc plus au doute. L’agence de notation Standard & Poor’s pourrait bientôt dégrader leurs dettes publiques à tous. Acceptons en l’augure. Et qui s’en étonnerait ? Depuis deux ans, les gouvernements européens tergiversent, manquent à la solidarité, et cassent un à un tous les ressorts de l’activité économique. Ils n’inspirent plus confiance, ni ensemble, ni séparément. Lire la suite

Le blog d'éconoclaste 06/12/2011 La victoire de la Banque Centrale Européenne

Quelques liens et commentaires sur les récents développements de la crise de la zone euro. J'expliquais il y a deux semaines que la Banque Centrale Européenne se comportait en acteur politique, exerçant son pouvoir pour mettre en place une organisation institutionnelle de la zone euro qui lui convienne; Que dans ce cadre, la pression se déplaçait vers la France, et que celle-ci avait de bonnes chances de céder. La dernière semaine a confirmé cette analyse. Lire la suite

* * *

Chapitre Pourquoi et comment réguler la création monétaire ?

Terra Eco 08/12/2011 Crises : deux alternatives (trop vites) oubliées

Crises économique, sociale, écologique... Les mauvaises nouvelles s'enchaînent. Sans alternatives ? Que nenni ! « Terra eco » vous propose d'étudier deux solutions anti-crises. Lire la suite

Le Figaro 08/12/2011 La BCE baisse son taux directeur à 1%

La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé aujourd'hui son principal taux directeur à 1%, a annoncé l'un de ses porte-parole, contre 1,25% précédemment. Le baromètre du crédit en zone euro retrouve ainsi son plus bas niveau historique, décidé pour la dernière fois en mai 2009 et maintenu jusqu'en avril de cette année, alors que la conjoncture ne cesse de se dégrader dans la région, en proie à la crise de la dette.  Lire la suite


Etat & Pouvoirs publics

Chapitre Comment se sont construits les Etats ?

Blog Démystifier la finance 10/12/2011 L’Eurozone n’agit pas, mais cause.

Quand on dérive, les actions perdent toute cohérence. Il est important de travailler sur un projet de stabilisation à long terme de la zone Euro, voire de l’Union Européenne. Mais le forcing de la nuit du 10 au 11 aout laisse pantois. Aboutir à unpseudo-accord qui divise ne justifie pas le battage médiatique de la "dernière chance". Le 16ème sommet européen n’aura rien apporté à la solution de la crise européenne, comme ses 15 prédécesseurs. Est-ce pour autant un non-événement ? Lire la suite

Blog de Gilles Raveaud 07/12/2011 Union budgétaire européenne : la victoire du constitutionnalisme économique

Les projets actuels d’inscription des règles d’équilibre budgétaire dans les Constitutions des pays membres de la zone euro ne sont pas seulement la conséquence de la crise : approfondissant la logique du traité de Maastricht, ils font écho aux théories économiques qui ont balayé le keynésianisme à partir des années 1970. Lire la suite

* * *

Chapitre Comment l'Etat-providence contribue-t-il à la cohésion sociale ?

Blog de Christian Chavagneux 09/12/2011 Un pacte inutile et dangereux dont il faudra contourner la logique

Au petit matin du 9 décembre, 23 pays européens se sont entendus pour créer une « union de stabilité budgétaire ». Un accord budgétaire inefficace pour mettre fin à la crise actuelle et dangereux pour l’avenir de l’Europe. Sauf à trouver les moyens de contourner ses règles. Sans surprise, le nouveau traité que veulent mettre en place les 23 pays s’appuie sur les désastreuses idées germano-françaises du début de la semaine. La règle d’or : acceptable avec beaucoup d’impôts Les pays devront inclure dans leur constitution une règle budgétaire indiquant que le budget de l’Etat doit être toujours à l’équilibre ou excédentaire, c’est-à-dire que le « déficit structurel » ne devra pas dépasser 0,5 % du PIB. Lire la suite

Le Monde 06/12/2011 Les dépenses sociales n'ont pas causé la crise

Par Bruno Palier, directeur de recherche du CNRS au Centre d'études européennes de Sciences Po. L'erreur est humaine, mais persévérer ne l'est pas. C'est pourtant ce que nous poussent à faire les dirigeants européens en place, ainsi que les autorités économiques et financières européennes. Depuis 2010, les plans d'austérité se multiplient en Europe pour faire face à la crise de la dette des Etats, et pourrassurer les marchés. Les mesures adoptées par les différents gouvernements européens, ainsi que les recommandations émises par les instances européennes, sont principalement de trois types : réformes de la protection sociale, privatisations, gel du salaire des fonctionnaires et réduction de leur nombre. Lire la suite

L'Expansion 05/11/2011 Inégalités de revenus : pourquoi la France fait mieux que les autres

Les inégalités de revenus sont restées stables en France depuis 30 ans, alors qu'elles se sont fortement creusées dans la plupart des pays de l'OCDE. Explications. Lire la suite

* * *

Chapitre Relance ou rigueur, quelles politiques conjoncturelles mettre en oeuvre ?

Blog d'Arnaud Parienty 10/12/2011 L’histoire de G

S’il est vrai, comme l’a écrit Marx, que, dans l’histoire, les grands faits se produisent deux fois, « la première fois comme tragédie, la seconde comme farce », nous sommes vraiment en présence d’une farce européenne à grande échelle.The Economist cette semaine est allé regarder comment les politiques économiques s’étaient déployées après la crise financière de 1929. La comparaison avec la situation actuelle est parfois saisissante. Lire la suite

Public Sénat 09/12/2011 Henri Sterdyniak : «L’accord européen est complètement catastrophique»

Les européens sont parvenus à un accord pour renforcer la discipline budgétaire dans la zone euro mais sans l’ensemble des pays de l’Union pour cause de clash avec la Grande-Bretagne. Mais selon Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, « les pays se lient les mains en matière budgétaire ». Lire l'entretien

Libération 08/12/2011 Jean-Paul Fitoussi : «Ce que l'on vit est de l'ordre de la tragédie»

INTERVIEW Mauvais diagnostic, mauvais remède. Pour l'économiste néokeynésien, le compromis franco-allemand ne fera que renforcer la course à l'austérité. Et alimenter la récession. Lire la suite

Les Echos 05/12/2011 Qu’est-ce qui peut sauver l’euro ?

Par Joseph Stiglitz. Alors que l’on pensait que les choses ne pouvaient s’aggraver davantage, il semble pourtant que cela soit en train de se produire. Même certains des soi-disant membres « responsables » de la zone euro doivent aujourd’hui faire face à des taux d’intérêts plus élevés. Lire la suite

 

 

Transversal

ASI Econautes 08/12/2011 TOUT TOUT TOUT, VOUS SAUREZ TOUT SUR LE DÉFAUT Le vrai, le faux, le petit, le gros...

Et si on faisait défaut ? Après tout, quand on voit la montagne de dettes qui pèse sur les budgets des Etats, on se dit qu’on pourrait bien en couper une partie. Pas tout, non, mais un bout, hop, on jette à la flotte l’excédent de dettes, et vite, sinon on rejoue Titanic. Lire la suite